Evolutions du E-Commerce 2016 : les chiffres clés pour les professionnels

BlogTitle_Fevad-E-commerce-Etude.png

Après un premier article issu de l’étude de la Fevad présentant les chiffres clés du commerce en ligne pour les particuliers, nous nous intéressons désormais aux professionnels. Quelles sont les grandes tendances du commerce en ligne B2B en 2016? Quel est l’impact de l’économie française sur la compétitivité du marché de la vente en ligne? Quels sont les enjeux essentiels pour l’avenir du e-commerce ? Voici quelques éléments de réponse.

500 milliards d’euros

Un marché à 500 milliards d’euros, c’est l’estimation présentée par la Fevad concernant l’ensemble du marché français du e-commerce en 2016. Le B2B aurait, par ailleurs, encore un potentiel important de croissance pour les années à venir. Le commerce électronique interentreprises représente 18% du total des ventes B2B en France en 2015, si on écarte les voyages d’affaires, le poids du e-commerce dans le total des ventes s’élève à 11%.

Un avenir serein

Les transactions e-commerce B2B, réalisées depuis un site internet marchand ou une solution numérique personnalisée pourraient atteindre un quart du total des ventes en France en 2020. Cela représenterait une croissance de 32% par rapport à aujourd’hui et près de 24% du montant total des ventes business to business. Pour rappel, en 2010, le e-commerce ne représentait que 13% du montant total des transactions interentreprises.

Le podium européen

La France se classe troisième des pays en matière de valeur de ventes électroniques B2B avec 330 milliards d’euros engrangés via des échanges de données informatisées. C’est l’Allemagne qui prend la première place, loin devant la France, avec un total de 734 milliards d’euros, suivie, en seconde place, du Royaume-Uni avec un marché atteignant 430 milliards d’euros. En revanche, si on compte exclusivement les transactions réalisées via le web, le Royaume-Uni prend la première place, l’Allemagne la seconde et la France la troisième avec respectivement 228, 136 et 55 milliards d’euros.

FEVAD - le E-Commerce B2B en europe

Les e-acheteurs

D’après l’INSEE, plus de 20% du total des entreprises françaises procèdent à des achats de manière électronique via un site web ou des échanges de données informatisées, cela représente 25% des entreprises de plus de 10 salariés et 21% des entreprises de moins de 10 salariés.

On remarque également que c’est le secteur des voyages et transports, qui représente la plus grande part des ventes e-commerce B2B (53%) suivie de celui des fournitures et équipement de bureau (33%) et celui du matériel informatique (30%). Le secteur des produits alimentaires ne représente, quant à lui, seulement 2% du total des ventes B2B en ligne.

Vous pouvez retrouver l’analyse complète de la FEVAD en vous rendant ici

Vous souhaitez en savoir plus sur l’activité e-commerce des entreprises et sur la confiance d’achat sur votre site web ? N’hésitez pas à vous abonner à notre newsletter des experts en cliquant sur la bannière ci-dessous.

Nouveau call-to-action

0 Commentaires