Google Page Experience - Le Nouveau Facteur de Référencement

Vous voulez certainement un bon classement dans Google, car vous savez qu'une grande visibilité y est précieuse. Les meilleurs sites web reçoivent, en effet, beaucoup de trafic organique (gratuit). Cependant pour y parvenir, vous devez être à jour avec certains changements de l'algorithme de Google. Nous vous disons tout pour préparer votre site web à ce changement. 

google-page-experience-fr

Dans cet article, vous verrez :
✔ Comment est-ce que Google définit l'expérience de page (page Experience)
✔ Ce que vous devez savoir sur ces mesures
✔ Comment vous préparer à la mise à jour de l'algorithme

La Page Experience Google - qu'est-ce que c'est ?

Contrairement à l'algorithme du moteur de recherche, Google est clair sur les critères de l'expérience de page ou encore "la convivialité des pages". Il existe d'ailleurs une documentation officielle à ce sujet :

Comprendre l'expérience de la page dans les résultats de recherche Google

En bref, Google vérifie si :

  • votre site web est adapté aux mobiles

  • il se charge rapidement

  • la page est sécurisée (HTTPS)

  • il n'y a pas de publicités intrusives

  • le contenu se charge au rythme du défilement 

Google évalue l'expérience globale de la page. Ce sera un facteur de référencement très important l'année prochaine.

Vous pouvez utiliser de nombreux outils pour vérifier les performances de votre page. En voici quelques exemples :

Ces outils explorent votre site web et présentent un rapport que vous pouvez utiliser pour optimiser votre page :
boldility-speed-testRésultats de la nouvelle installation WordPress sur boldility.com - Pingdom Tools

Pendant la lecture d'un rapport, concentrez-vous sur les mesures les plus importantes concernant la prochaine mise à jour de l'algorithme :

Mesure de l'expérience ou convivialité des pages

Les éléments vitaux du Web sont des mesures essentielles pour un site sain. Google est ouvert à leur sujet :

Éléments vitaux du Web (Web Vitals) - web.dev

Le lien ci-dessus contient une documentation détaillée destinée davantage aux développeurs. 

En bref, les Web Vitals incluent des mesures centrées sur l'utilisateur telles que :

Largest Contentful Paint

Mesure la performance de chargement. Il indique le temps du plus grand bloc image ou texte visible dans la fenêtre de visualisation.

Google s'attend à ce que le LCP de votre site web soit de 2,5 secondes ou moins.
lcpVous connaissez désormais la définition, mais rien ne vaut des exemples de la vie réelle (source) :

Long Largest Contentful Paint :

lcp-techcrunch-filmstrip

Average Largest Contentful Paint (la moyenne) :

lcp-instagram-filmstrip

Fast Largest Contentful Paint (La plus rapide:

lcp-google-filmstrip

Vous remarquez sûrement comme la page d'accueil de Google charge les images. Au début, il y a des conteneurs vides. Cette méthode est liée à la métrique suivante :

Cumulative Layout Shift (CLS) ou Décalage cumulatif de la mise en page

Le CLS est un mouvement inattendu du contenu d'une page. Cette mesure vous aide à résoudre le problème en mesurant la fréquence à laquelle il se produit pour les utilisateurs réels.

Il mesure la somme totale de tous les scores de changement de mise en page individuels pour chaque changement de mise en page inattendu qui se produit pendant toute la durée de vie de la page.

Google s'attend à ce que cela se produise rarement :

cls

Vous ne voyez pas de quoi nous parlons ? Regardez dans l'exemple ci-dessous comme un chargement de contenu inattendu et brutal peut amoindrir l'expérience utilisateurs (source) :

cumulative-layout-shift

First Input Delay

Délai de la première saisie 

Il mesure le temps qui s'écoule entre le moment où un utilisateur interagit avec une page (c'est-à-dire lorsqu'il clique sur un lien) et le moment où le navigateur est effectivement en mesure de commencer à traiter une action (c'est-à-dire le chargement d'une nouvelle page).

Cette mesure est souvent liée aux performances de l'hébergement web.

fid

Comment vous préparer concrètement à ces mesures ?


1. Assurez-vous que vous utilisez un hébergement web rapide

Nous avons rédigé un guide (en anglais) sur le choix d'un hébergement web. Vérifiez bien si le vôtre correspond aux critères en consultant notre article :  Which Web Hosting Service Should I Choose for My Online Shop?

2. Réduisez le poids des images que vous utilisez sur votre site web

N'utilisez pas d'images trop grandes. Assurez-vous qu'elles correspondent à la taille affichée. Comprimez-les également pour réduire leur poids.

Vous pouvez consulter notre checklist sur la photo produit idéale en cliquant ci-dessous : 

Téléchargez
3. Configurer un module de cache

Parlez à vos développeurs ou installez un plugin si vous utilisez WordPress ou d'autres CMS connus.

4. Bonus : se démarquer pour une meilleure expérience utilisateur

Les indispensables SEO en un clin d'oeil, ça vous dit ? 👇

Téléchargez notre checklist

Traduit et adapté de l'article original : Google Page Experience: Ważna aktualizacja w maju 2021 roku

0 Commentaires