Print on Demand (POD) - Comment démarrer ? Fournisseurs, produits...Tout ce qu'il faut savoir !

L'ère de la publication en ligne - et l'évolution des nouvelles technologies numériques - ont créé des opportunités commerciales sans précédent. Brusquement, nous pouvons tous devenir des célébrités sur le net et y créer des entreprises à succès.blogTitle-print_on_demand.png

Le print-on-demand ou impression à la demande en français est l'une de ces opportunités commerciales ; une opportunité peu risquée et très rentable qui permet à tous, des aspirants entrepreneurs aux entreprises en ligne bien établies, de créer et de vendre leur propre gamme de produits imprimés en ligne.

Qu'est-ce que le print-on-demand ?

Comme son nom le laisse présager, le print-on-demand est une marchandise imprimée au fur et à mesure des commandes.

Alors que le modèle traditionnel implique l'achat de centaines d'unités, leur stockage et une certaine dose de chance pour parvenir à toutes les vendre, avec l'impression à la demande, vous ne voyez jamais le produit.

Le principe repose sur celui du dropshipping.

Votre client passe commande, celle-ci est acheminée vers une imprimerie où le produit est imprimé et emballé, puis directement livré.

Vous réalisez un bénéfice sur chaque commande et tout ce que vous avez à faire, c’est de télécharger vos designs sur votre site et commercialiser vos produits.

print_on_demand2Pour faire simple, cela met fin aux obstacles dont je viens de parler. Il y a un risque minime, pas de d’investissements de départ (si ce n'est créer votre boutique en ligne), il est inutile de mettre en place un quelconque cadre logistique et quasiment tout le monde peut le faire.

Choisir la bonne plateforme e-commerce

Alors, par où commencer ? La première étape consiste à créer une boutique en ligne à travers laquelle vous pouvez vendre vos produits.

Il existe de nombreuses options concernant les plateformes e-commerce, mais parmi les plus connues, nous pouvons citer Shopify, Magento, WooCommerce, BigCommerce, Volusion et 3DCart.

De nombreux facteurs entrent en ligne de compte pour choisir la plateforme idéale, mais je vous recommande vivement de bien réfléchir aux points suivants :

  • Tarifs 

Quels sont les frais d'abonnement mensuels - et quelle commission la plateforme facture-t-elle éventuellement sur chaque transaction ? Bien pratique, cette grille tarifaire du site ecommerce-platforms constitue un bon point de départ - mais assurez-vous de bien établir précisément ce qui est inclus dans chaque pack. 

tableau comparatif ecommerce

  • Intégrations

Il s'agit d'outils et de plugins qui s'insèrent directement dans votre boutique et vous aident à gérer votre business. Vous voudrez au moins vous assurer que votre partenaire d'impression à la demande travaille avec un système compatible à votre plateforme e-commerce.

  • Service clients 

Si vous avez des problèmes avec votre boutique, sur quelle aide pouvez-vous compter - et avec quelle rapidité ? Étudiez quelques avis pour vous aider à prendre votre décision.

  • Évolutivité

Vous commencez peut-être petit, mais vous devez assurer la pérennité de votre entreprise. Assurez-vous que vous pouvez facilement "augmenter" votre abonnement afin de gérer le trafic supplémentaire que vous espérez obtenir.

Vous vous épargnerez ainsi la tâche potentiellement énorme de rebâtir une boutique bien établie à l'avenir.

Une recherche dans Google Trends révèle que Shopify est la plateforme de commerce électronique la plus populaire, et ce, de loin.

 

shopify_Success.png

Dans l’ensemble, Shopify a également obtenu mon vote, uniquement en raison de son faible prix d’entrée, de son large éventail d’intégrations et de son évolutivité sans pareille lui permettant de s’adapter à tout changement de votre entreprise.

Ils offrent également une période d’essai gratuite de 21 jours (aucune information de carte bancaire n’est nécessaire). Il peut donc être intéressant de s’inscrire et de cliquer pour voir ce que vous en pensez.

Choisir votre fournisseur POD

Une fois votre boutique en ligne configurée, vous pouvez y intégrer le service d'impression à la demande que vous avez choisi.

Cette opération est facile avec Shopify, où une recherche rapide «print-on-demand » révèle un certain nombre d’options pouvant être installées en quelques secondes.

shopify_add-ons.png

Il existe de nombreuses autres manières d'intégrer les services print-on-demand à votre boutique, même si beaucoup sont un peu plus complexes et peuvent nécessiter un travail de programmation ou de codage.

Après avoir identifié la plateforme de la boutique et le partenaire d'impression à la demande avec lequel vous souhaitez travailler, regardez leurs sites Web et identifiez les options permettant de les intégrer tous les deux.

Choisir vos produits

L’impression à la demande regroupe une liste presque infinie de produits différents. Nous connaissons les impressions photos sur les vêtements, mais de plus en plus de nouveaux produits sont disponibles en print-on-demand. Tout, des sacs au serviettes en passant par les tasses à café et les tongs.

mugs_and_sandals.jpg

Design

Pour les créatifs tels que les artistes, les photographes et les illustrateurs, votre modèle est probablement déjà bon à tirer - bien que, si vous travaillez sur papier, vous souhaitez peut-être passer un peu de temps à réfléchir à la façon de  numériser vos œuvres. Cela s’applique également si vous êtes une entreprise et que vous avez déjà des modèles qui fonctionnent en merch. L'impression à la demande est utilisée par de nombreuses entreprises traditionnelles, ainsi que par des influenceurs !

Si vous n’avez pas actuellement de design et que vous cherchez à en créer vous-même, vous pouvez évidemment le faire à l’aide d’un logiciel de conception professionnel. De même, si vous commencez petit et que vous travaillez avec un budget limité, certains des logiciels les plus coûteux risquent d’être hors de votre portée. Je vous recommande de rechercher un certain nombre d'alternatives gratuites/en open-source qui, même si elles ne sont peut-être pas aussi rentables que leurs alternatives basées sur un abonnement, vous permettent tout de même de faire du bon travail gratuitement ! Découvrez GIMPInkscape et Scribus, les alternatives gratuites à Photoshop, Illustrator et InDesign. Ils font à peu près le même travail, avec moins de gadgets !

Si vous n’êtes pas du tout avisé en matière de design - ou si vous ne voulez simplement pas investir votre temps dans la création de designs - vous pouvez toujours le laisser aux professionnels. Vous pouvez acheter des motifs vectoriels libres de droits sur des sites tels que Shutterstock, lancer un concours de design ou trouver un indépendant de qualité via des sites tels que graphiste et freelancer.

Lorsque vous téléchargerez votre conception chez le partenaire d'impression à la demande de votre choix, vous pourrez probablement prévisualiser la conception sur les produits et modifier sa position. Cela générera alors des maquettes de vos produits pour votre boutique.

Promouvoir et vendre

Configurer votre vitrine, charger vos designs et maquettes et créer vos fiches produits prend déjà du temps - mais ce n’est que le début du travail.

Vous devez présenter ces produits à votre public et réaliser des ventes.

Ceci peut s'avérer particulièrement difficile si vous ne bénéficiez pas déjà d’une audience intéressée par votre contenu.

Si vous êtes un influenceur, une entreprise ou un particulier qui bénéficiez de followers, cela devrait être assez simple - il vous suffit de d’associer vos produits à vos contenus sur les réseaux sociaux.

 social_media_promotion.png

Vous pouvez également ajouter la fonctionnalité « Boutique » à votre page Facebook pour donner une visibilité supplémentaire à vos produits - comme montré ci-dessous sur le profil de Stephen Sharer.

 Stephen_Sharer_Shop.png

 

Mais que se passe-t-il si vous n’avez pas encore ce public existant ou si vous souhaitez vous développer ? Richard Lazazzera de Shopify a écrit un article assez connu en 2015, intitulé « Comment construire une entreprise de commerce électronique et générer un chiffre d'affaires de 922,16 USD en 3 jours." (en anglais).

Cet article décrit dans les moindres détails le processus exact suivi par lui et son équipe.

Et bien qu’une grande partie de son travail se concentre sur la conception produit, l’approvisionnement, le développement de l'image de marque et l’emballage et que rien de toute cela ne s’applique à l’impression à la demande, il est intéressant de voir comment ils ont lancé leur nouvelle boutique.

*Vous aimerez peut-être également notre article : Guide du branding - Comment construire son image de marque ?

Une étape très simple, réalisable par n'importe qui, consiste à utiliser un mode de diffusion personnel avec les amis et la famille.  « Cela s'est avéré très efficace dès le premier jour, car plusieurs ventes ont été réalisées grâce à cette approche individuelle », écrit Richard. « Toutes les personnes contactées n’ont pas achetées, mais aucune n’a non plus semblée être terriblement importunée. »

Il s'étend ensuite de manière assez exhaustive sur la manière dont la nouvelle marque a utilisé Reddit, la création de contenu, Instagram, Pinterest et la publicité payée sur Facebook pour générer un chiffre d'affaires de près de quatre chiffres en quelques jours.

Bon nombre de ces stratégies pourraient parfaitement être transposées au marketing de l'impression à la demande.

*Tout savoir sur la publicité Facebook ? Téléchargez gratuitement notre livre blanc ci-dessous:New call-to-action

Que vous ayez déjà ce public ou non, voici quelques pratiques que je recommande pour promouvoir vos nouveaux produits :

  • Restez concentrés sur ceux à qui votre produit est destiné. Vous pouvez ensuite passer du temps à identifier les communautés où ces personnes se rencontrent - qu’il s’agisse de vos propres canaux ou autres. Cela vous donnera également une idée précise de qui cibler avec des campagnes publicitaires payantes - l'une des meilleures tactiques que vous pouvez utiliser pour atteindre de nouveaux clients.
  • Commandez des échantillons et prenez quelques photos du produit « utilisé ». Cela donne l'impression que le produit est plus tangible et peut constituer un excellent facteur de différenciation.

inscription newsletter Trusted Shops

0 Commentaires