Application, site mobile ou Responsive Design ?

Quelle est la meilleure taille d'écran pour votre site ?

Les e-commerçants disposent de différentes possibilités afin de rendre leur site accessible sur appareil mobile. De façon générale, on distingue trois types de boutiques en ligne optimisées pour l'utilisation mobile. Dans cet article, nous mettons en lumière les différences et les avantages et inconvénients de chacun.

Les différentes tailles d'écrans

Les expressions clés à retenir sont : site mobile, Responsive design et application mobile ou native. Une application mobile est spécialement développée pour un système d'exploitation. Les sites Internet mobiles sont spécifiquement conçus pour une utilisation sur des appareils mobiles comme les smartphones ou les tablettes. Ils fonctionnent généralement sur des templates totalement autonomes ou des installations sur mesure pour solutions e-commerce individuelles. On reconnaît souvent les sites mobiles grâce à leur URL, par exemple m.zalando.fr ou exemple.com/mobile. À l'inverse, les sites adaptatifs sont des sites standards qui s'adaptent automatiquement aux différentes résolutions d'écrans.

Idées reçues sur le responsive design

On entend parfois dire que les sites adaptatifs ont des temps de chargement plus longs et sont donc moins pratiques à utiliser que les « vrais sites mobiles ». Cela dépend de la façon dont ils ont été conçus par le développeur : le responsive design n'a rien à envier aux sites mobiles en termes de performance. De plus, par rapport à ces derniers, il possède un avantage de taille : lorsque l'on dispose d’un site avec des templates déjà correctement programmés, il est relativement simple de les modifier pour rendre le site adaptatif.

Alors qu'une application est généralement conçue spécifiquement pour un système d'exploitation donné, les sites mobiles et adaptatifs présentent l'avantage de fonctionner de la même façon sur tous les systèmes d'exploitation. Les applications ont également un autre inconvénient : elles nécessitent plus de maintenance. En effet, à chaque mise à jour du système d'exploitation, il faut tester et contrôler le bon fonctionnement de l'appli. Cela s'explique par le fait qu'une application est plus profondément ancrée dans le système d'exploitation qu'un site Internet. Toutefois, les applications peuvent être plus agréables à utiliser que les sites Internet. Généralement, l’utilisation des applis est plus intuitive ; elles font par ailleurs appel à d'autres éléments de contrôle comme par exemple le multi-touch.

Jusqu'où peut aller une application

En ce moment, il est très à la mode d'avoir sa propre appli. Mais avant d'investir de grosses sommes dans le développement d'une application, les e-commerçants doivent se poser la question suivante : ont-ils vraiment besoin d'une appli ou pourraient-ils se contenter d'une version de leur site optimisée pour mobile ? Les applications sont particulièrement avantageuses quand l'expérience utilisateur joue un rôle particulier : Pouvoir rechercher des produits hors connexion, recevoir des notifications push pour suivre l'expédition d'une commande, scanner des codes-barres dans un magasin, etc.

Avec l'application de H&M, on peut par exemple rester informé des offres spéciales grâce à des notifications push ou scanner les codes-barres des produits en magasin pour obtenir plus d'informations sur Internet. L'application de Zalando permet quant à elle de trouver des vêtements à partir d'une simple photo.

Scanner

S'il s'agit uniquement de présenter votre catalogue de produits et de rendre un processus de commande plus facile à utiliser sur un appareil mobile, un site mobile ou adaptatif est amplement suffisant et occasionnera moins de frais.

Le problème des applications, c'est souvent les différents systèmes d'exploitation : si une boutique en ligne souhaite atteindre le plus de clients possible, elle doit proposer au moins une appli pour iOS (Apple) et une appli pour Android (Google). Idéalement, il y aurait en plus une autre application pour Windows Mobile.

Les points forts des sites mobiles

Les sites mobiles dévoilent tous leurs avantages quand les processus et les représentations graphiques s'adressent uniquement à un certain type d'appareils mobiles. Cela peut avoir pour conséquence que des sous-sites entiers ne soient pas proposés en version mobile. Parfois, on renonce à de larges espaces de représentation des produits. L'un des principaux avantages des sites mobiles est sans aucun doute le fait que l'on puisse choisir jusque dans le moindre détail la façon dont un utilisateur mobile voit un élément. De plus, les modifications ou les optimisations ultérieures du site mobile n'ont aucune influence sur le site « normal ».

Par ailleurs, on peut renoncer (si nécessaire) à l'utilisation de Flash de façon ciblée sur les appareils mobiles et utiliser directement des vidéos HTML5. On peut également intégrer des bannières publicitaires spéciales sur les appareils mobiles. Les sites Internet spécialement conçus pour les supports mobiles montrent tout particulièrement leurs avantages au niveau des performances. Par exemple, sur les sites mobiles, on utilise majoritairement des images plus compressées.

Contrairement à une application, un site Internet mobile ne dépend pas du système d'exploitation de l'utilisateur.

Les sites adaptatifs : une bonne alternative

Si l'on décide de ne pas devoir assurer en permanence la maintenance de deux sites complètement indépendants, le responsive design est une excellente alternative aux sites mobiles. Avec les sites adaptatifs, on crée une seule structure qui couvre toutes les résolutions d'écrans possibles. Cela représente un gros avantage en termes de maintenance ultérieure, notamment au niveau du temps et des coûts engagés. De plus, sur un site adaptatif bien conçu, les utilisateurs se sentent immédiatement « chez eux », car son apparence rappelle celle de la version sur PC.

En outre, il ne faut pas sous-estimer l'avantage que constitue l'impact d'un site adaptatif sur Google. Dans la mesure où le moteur de recherche préfère les contenus disponibles sur une URL, les sites adaptatifs sont souvent mieux classés que les sites classiques doublés d'un site mobile. De même, par la suite, il est plus facile d'exploiter les pages. Certes, il existe différentes façons de rattraper cet avantage des sites adaptatifs, mais celles-ci impliquent des efforts supplémentaires.

Tout comme les sites mobiles, les sites adaptatifs ne dépendent pas du système d'exploitation, et ils couvrent même généralement toutes les résolutions et tous les appareils en proposant des affichages adaptés et améliorés.

Cela se décide au cas par cas

En résumé, il est difficile de déterminer un choix à privilégier parmi ces trois options. Si l'on décide d'optimiser une boutique pour les appareils mobiles, il vaut mieux demander à un spécialiste d'analyser la boutique avec l'e-commerçant et de lui présenter les différentes possibilités ainsi que les avantages et les inconvénients qu'elles comportent. En effet, les avantages des sites adaptatifs par rapport aux sites mobiles – et inversement – peuvent être en partie rattrapés par de bons développeurs et webdesigners. La décision en faveur d'un site adaptatif, d'un site mobile ou d'une application est avant tout une question de stratégie.

Nouveau call-to-action

0 Commentaires