Référencement naturel et mots-clés - Comment ça marche ?

Vous avez envie que votre e-commerce arrive en tête sur la page de résultats de Google ? Le référencement naturel est le moyen le plus rentable et le plus efficace pour y parvenir. Et vous avez sans doute entendu parler des mots clés comme piliers de ce référencement. En effet, leur utilisation est indispensable. Je vais vous expliquer à quoi servent les mots clés et je vais vous donner quelques astuces pour choisir les plus adaptés, ceux qui auront le plus de chances de transformer vos visiteurs en acheteurs.

blogTitle-SEO_pagina_producto

Un mot clé, qu'est-ce que c'est ?

Un mot clé est un mot ou un groupe de mots qui est saisi par un internaute sur un moteur de recherche lorsqu’il veut trouver une information, une solution ou un produit.

Ainsi, comme son nom l’indique, il s’agit réellement d’une « clé » pour que les visiteurs puissent avoir accès à votre site.

Le mot clé est également appelé « requête », puisque Google envoie des requêtes à ses bases de données, afin d’apporter la réponse à une question.

En somme, les mots clés sont essentiels pour votre référencement. Effectivement, même si vous avez un site extrêmement bien conçu, il est inutile si personne ne peut y accéder.

En outre, d’après une enquête de 2017, près d’un visiteur d'e-commerce sur deux a commencé par faire une recherche sur Google.

maquette 43-2

À chaque page son mot clé

Afin que vos pages soient efficacement référencées, Google doit savoir immédiatement de quoi elles parlent. Ainsi, si vous associez des informations incohérentes et trop disparates sur une même page, Google sera perdu et ne prendra pas la peine de faire apparaître votre site dans ses meilleurs résultats.

Par conséquent, concentrez-vous sur une seule requête par page. Pour ce faire, il vous faut avant tout comprendre l’internaute et son besoin. Ensuite, lorsque vous avez identifié la question que les visiteurs se posent quand ils veulent acheter vos produits, vous pouvez définir la page qui y correspond le mieux.

Si vous vendez des cosmétiques par exemple, derrière le mot clé « maquillage pour les lèvres pas cher », vous avez compris que l'intention est de commander du maquillage pour les lèvres. C’est le moment de créer une page catégorie consacrée à la vente de vos produits de maquillage pour les lèvres. Et vous pouvez y travailler la requête « maquillage pour les lèvres pas cher ».

En outre, vous pouvez inclure des mots clés secondaires concernant des sujets annexes (ou sous-sujets) : « rouge à lèvres », « gloss », « brillant à lèvres », « baume à lèvres coloré » …

En effet, à force de parcourir des sites, Google sait reconnaître les sous-thèmes d’un sujet. Il les considère même comme faisant partie intégrante du sujet principal.

En voyant que vous parlez de gloss et de baumes à lèvres sur une page dont le mot clé principal est « maquillage des lèvres », Google n’a aucun doute sur le thème abordé.

Comment trouver les meilleurs mots clés ?

Vous vous demandez peut-être comment choisir les mots clés qui vous apporteront le plus de visites et, surtout, le plus de ventes ? Voici les 3 notions essentielles à prendre en compte.

1/ La pertinence d'un mot clé et l'intention de recherche

  • Est-ce que les internautes vont VRAIMENT saisir ce mot clé pour se rendre sur votre site ?

  • Est-ce que ceux qui vont saisir ce mot clé ont une intention qui s’approche de votre objectif (c’est-à-dire vendre vos produits) ?

Voilà les premières questions à vous poser. Si vous répondez par l’affirmative, alors le mot clé auquel vous pensez a certainement de l’intérêt.

D’une part parce qu’il apporte réellement une solution au visiteur. Et d’autre part parce qu’il présente une probabilité élevée d’aboutir à une vente.

Bien sûr, vous pouvez tout simplement choisir comme mot clé le nom ou la marque de votre produit. C’est en effet de cette façon que de nombreux utilisateurs effectuent leurs recherches sur Google.

Cependant, n’oubliez pas que pour aider Google à faire son travail et à diriger les internautes vers votre site, vous devez comprendre leurs besoins et proposer d’y apporter une solution.

Ainsi, si vous vous mettez à la place de vos visiteurs en vous demandant quels sont leurs problèmes, cela vous permet de trouver des requêtes qui correspondent aux questions qu’ils se posent.

maquette 44-2

Par ailleurs, les mots clés, aussi pertinents soient-ils, ne dénotent pas tous de la même intention d’achat.

👉Quelle question l’internaute a-t-il en tête ? C’est ce que vous devez vous demander pour déterminer son intention d’achat.

Et, bien sûr, plus l’intention d’achat est élevée, plus la transformation de la visite en commande est probable car le visiteur est dans les meilleures dispositions pour passer une commande.

Ainsi, si un internaute saisit sur Google « tapis de sol voiture », il est possible qu’il veuille acheter des tapis de sol pour sa voiture. Mais il peut également chercher des informations sur leur entretien, sur les différences entre les modèles, sur l’intérêt d’utiliser des tapis de sol…

En revanche, si l’internaute tape la requête « acheter tapis de sol voiture », il est probable que son intention d’achat soit réelle et qu’il souhaite acheter des tapis de sol.

Dans tous les cas, si un internaute arrive sur votre site en ayant saisi un mot clé et qu’il ne trouve pas rapidement la réponse qu’il attend, il retournera sur la page précédente presque immédiatement.

Cela s’appelle le rebond.

💡Et Google mesure le taux de rebond : plus il est élevé sur votre site, moins Google favorisera vos pages dans ses résultats, car il considèrera que les internautes n’y trouvent pas la réponse à leur question.

2/ La compétitivité d'un mot clé

Vous avez trouvé un mot clé qui semble pertinent et qui témoigne d’une intention d’achat élevée ? Il vous faut maintenant vous demander s’il est compétitif.

C’est-à-dire que vous devez déterminer si de nombreux concurrents utilisent le même mot clé.

En effet, si vous observez que, pour le mot clé « tapis de sol Renault Kadjar », vos principaux concurrents arrivent tous en première page de Google, c’est que ce mot clé est compétitif.

Cela étant, vous pouvez vous dire que pour un tel mot clé, il vous sera impossible d’atteindre votre objectif, à savoir dépasser vos concurrents. En fait, ce n’est pas le cas, la réalité est un peu plus nuancée.

Ainsi, un bon référencement, même sur un mot clé très compétitif, est toujours possible. Cependant, ce travail demande plus de temps et de persévérance que pour un mot clé peu compétitif.

Effectivement, si vos concurrents ont réussi à se positionner sur des mots clés très concurrentiels, ils y ont certainement passé du temps et ont commencé leur travail depuis longtemps.

Sachez que cette longueur d’avance est tout à fait rattrapable si vous faites, vous aussi, preuve de détermination et de patience !

maquette 45-2

3/ Le volume de recherche d'un mot clé

Nous l’avons vu et ne l’oubliez surtout jamais : le plus important, avant toute chose, c’est l’intérêt et la pertinence de votre mot clé. Ensuite, une fois que vous êtes sûr qu’il correspond à ces critères, il est temps de vous intéresser à son volume de recherche.

Le volume de recherche correspond au nombre de fois que cette requête a été saisie sur Google chaque mois. Et plus une requête est saisie, plus elle obtient de résultats sur Google et plus elle engendre de trafic, c’est mathématique.

Cependant, personne n’a besoin d’acquérir du trafic sur un mot clé non pertinent.

Si la requête « rouge à lèvres longue durée » représente un important volume de recherche alors que vous vendez des tapis de voiture, vous voyez que cette requête n’a aucun intérêt pour vous.

Vous l’avez compris, il est inutile d’améliorer votre référencement sur un mot clé qu’aucun de vos clients potentiels ne tape sur Google.

Pour connaître le volume de recherche d’une requête, vous pouvez utiliser l’outil Ubersuggest, dont l’option gratuite vous permet d’obtenir facilement cette information.


💡Vous souhaitez améliorer votre référencement naturel et gagner en visibilité et en trafic ? Téléchargez gratuitement notre checklist spéciale SEO ! 👇

Téléchargez notre checklist


Que devez-vous privilégier pour choisir vos mots clés ?

Vous pourriez être tenté de vous focaliser sur l’une ou l’autre des 3 notions que nous venons d’aborder. Ce serait une erreur car pour être efficaces, elles sont indissociables.

Ainsi, par exemple, vous perdrez votre temps si vous vous concentrez sur l’intérêt d’un mot clé mais que vous ignorez complètement son volume de recherche. Et réciproquement.

En effet, si votre objectif est d’attirer des personnes souhaitant acheter vos produits, les mots clés sans intention d’achat n’ont pas d’intérêt pour vous, même s’ils représentent de nombreuses recherches.

Au contraire, si elle représente peu de recherches mais que chacune témoigne d’une intention d’achat réelle, elle prend toute son importance !

maquette 46-2

Vous l’avez compris, vous allez devoir peser le pour et le contre.

Pour ce faire, vous pouvez, par exemple, utiliser un système de notation afin d’établir une moyenne entre l’intention d’achat, la compétitivité et le volume de recherche.

Je vous explique.

Si l’intention d’achat d’un mot clé est faible, vous pouvez lui attribuer la note de 3/10. Si le volume de recherche et la compétitivité sont très importants, vous leur mettez 9/10 à chacun.

Au final, la moyenne de ce mot clé est de 7/10. Vous pouvez procéder de la même façon avec les autres mots clés que vous avez en tête et privilégier ceux obtenant la meilleure moyenne !

💡 Vous voulez aller plus loin ? En plus de l’utilisation des mots clés, vous en apprendrez davantage en consultant mon article complet sur le référencement naturel expliqué simplement.

Vous souhaitez améliorer vos descriptions produits ? Optimisez d'une pierre deux coups la conversion de vos pages et votre référencement naturel ! 👇

Nouveau call-to-action

0 Commentaires