Pandémie, santé mentale, marketing et travail

La COVID-19 n'est pas la seule menace pour notre santé : elle est accompagnée d'une détérioration de la santé mentale de la population française et contre laquelle il n'existe pas de vaccin. Alors que l'Europe se prépare à la quatrième vague, examinons la responsabilité du marketing et la manière dont le commerce électronique peut contribuer à la santé des citoyens.

Featured_Image_mental_health_w700h350

Sommaire :

1- L'impact de la pandémie
2- Que pouvez-vous faire pour vos clients ?
3- Comment soutenir vos employés ?
4- Comment agir pour le bien de votre équipe ?
5- Comment aborder le sujet santé mentale ?

Depuis quelques années, les marques s'orientent vers une approche plus humaine. Le marketing relationnel permet, entre autres choses, de remettre l'émotion et l'authenticité au coeur de la communication des marques, considérant que derrière chaque entreprise et derrière chaque acheteur se cache un être humain.

Dans cet article, nous verrons comment le marketing peut contribuer à briser la stigmatisation et à lancer une discussion et ce que vous, en tant qu'employeur, pouvez faire pour vous assurer que votre équipe se porte bien.

 L'impact de la pandémie

ASPECT_768-infografik-mentale-gesundheit-fr_web

Source : AXA

La COVID-19 a contraint les gens à rentrer chez eux, a imposé l'isolement social et les institutions semblent avoir oublié que la santé ne concerne pas seulement la sphère physique, mais aussi la sphère mentale. 

Au cours de l'année 2020 et selon parue dans The Lancet, la proportion de la population mondiale souffrant de dépression ou de troubles anxieux a augmenté respectivement de 28 et 26%. Les personnes les plus touchées proviennent de pays où les restrictions ont été renforcées et de groupes sociaux défavorisés. 

Le graphique montre l'impact de COVID-19 sur la santé mentale des Européens en 2020. Comme on peut le constater, la pandémie a eu un impact néfaste sur la santé de 57% des français interrogés.

impact-sante-mental-covid

Source : Statista

Que pouvez-vous faire pour vos clients ?

Considérez le problème et analysez-le. Comme nous l'avons vu, une grande partie de la population est confrontée quotidiennement à des troubles mentaux depuis le début de la pandémie.
Les décisions d'achat ne dépendent pas uniquement de la qualité et de la fonctionnalité de vos produits ou services, du moins plus maintenant. Le public achète des marques qui reflètent leurs histoires, leurs expériences et leurs émotions.


📖 Vous aimerez aussi : Comment utiliser les émojis en publicité & marketing ?


Créez une campagne publicitaire authentique

Ici, il est très important que vous n'essayiez pas de manipuler vos clients. Choisissez vos messages de manière authentique, partagez les combats qui vous tiennent à cœur et, surtout, la mission et les actions de votre entreprise doivent être cohérentes.

Mettez-vous à la place de votre public, écoutez-le et respectez ses faiblesses.

Burgerking nessuno è sempre felice salute mentale pubblicità

Source : creapills.com

Burger King, dans sa campagne "Nobody is happy all the time", a maladroitement tenté de faire entendre sa voix sur le sujet. Toutefois, comme il s'agit d'une chaîne de restauration rapide et que la campagne a été perçue comme manquant de sincérité, elle a été sévèrement critiquée. Il s'agit de répéter qu'il doit y avoir une cohérence entre ce que vous annoncez, vos valeurs d'entreprise et la manière dont vous traitez ceux qui travaillent pour vous.

Il est là, important de ne pas traiter le sujet à la légère : vivre avec une dépression et avoir une "mauvaise journée" sont deux choses qui ne sont pas comparables. Il faut donc s'informer avant de planifier une campagne de ce type, en tenant peut-être compte de l'expérience de ceux qui s'occupent de ces questions.


📖 Vous aimerez aussi : Comment le neuromarketing augmente les ventes en E-commerce


#Le body positiv sur instagram

Instagram et les médias sociaux ont créé des idéaux de beauté inatteignables et sources de frustration. Ne photoshoppez pas vos modèles : les cheveux, les kilos en trop, les cicatrices, les vergetures, l'acné sont normaux.

Faites en sorte que vos choix publicitaires soient inclusifs. Refléter la diversité d'ethnicité, de genre, de taille, de handicap qui caractérise la réalité dans laquelle nous vivons.

Citons par exemple, la campagne #filterdrop qui se répand sur Instagram, où les utilisateurs (principalement des femmes, en l'occurrence) partagent leurs photos avec et sans filtres, côte à côte. L'objectif de cette campagne est de sensibiliser à la dysmorphophobie, de montrer que la perfection n'existe que sur les médias sociaux et que les imperfections sont normales.

filterdrop campagna senza filtri imperfezioni bodypositivity

Source : Instagram

La dysmorphophobie décrit la crainte obsédante d'être laid ou malformé et constitue un trouble psychologique.

Même Barbie a rattrapé son retard et il existe désormais un large choix en ligne de modèles de poupées au physique réaliste.

 

 

poupee-Barbie-curvy

Source : Fnac

Comment soutenir vos employés ?

L'isolement, le télétravail, la fermeture des écoles (ou les contretemps de l'ouverture) et l'impossibilité de se défouler pendant leur temps libre ont fait monter en flèche le niveau de stress.

Le graphique ci-dessous montre les niveaux de stress signalés par les répondants depuis le début de la pandémie, et plus de la moitié des répondants sont à risque d'épuisement professionnel.

share-of-workers-with-higher-equal-or-lower-stress-levels-since-covid-19-2020

Source : Statista

Qu'est-ce que le burnout ?

Le burnout est une maladie reconnue par l'OMS, c'est une dépression nerveuse liée au surmenage, ou pour reprendre les termes de la CIM-10 (Manuel International de Diagnostic, acronyme de la Classification Internationale des Maladies), "Z73.0 syndrome d'épuisement professionnel (surmenage)".

Les symptômes du burnout

Les symptômes peuvent être divisés en trois catégories : comportementaux, physiques et psychologiques.

  • Absentéisme et fatigue chronique

  • Sensation d'isolement et démotivation

  • Apathie et anxiété

  • Difficulté à communiquer avec le reste de l'équipe et à sourire

  • Difficulté à rester immobile, perte de contrôle, conflits interpersonnels

Voici les principaux signes comportementaux qui doivent vous alerter si vous les reconnaissez chez l'un de vos collaborateurs ou employés.

sintomi burnout

Source : Guida Psicologi

Pourquoi la santé mentale de votre équipe est si importante ?

Et bien, tout d'abord, il s'agit d'êtres humains, et comme nous sommes des animaux sociaux, une équipe composée de personnes détendues est une équipe plus agréable. Choisissez d'être gentil.

Deuxièmement, si votre personnel vit un surmenage professionnel, il ne peut pas travailler correctement, n'est pas productif, et est susceptible d'être en congé de maladie longue durée pour récupérer, et même de démissionner

Selon une étude du World Economic Forum, les troubles mentaux et de l'humeur entraînent une perte économique en termes de productivité des entreprises d'environ 16,8 milliards de dollars par an. Parler de la santé mentale au sein de votre équipe montre votre ouverture d'esprit, votre faculté à être empathique et aide à fidéliser vos employés et diminuer le turnover.

Lorsqu'un membre de votre personnel décide de son travail, le coût du recrutement et de la formation de nouvelles personnes est considérable.
Prenez soin de ceux qui travaillent pour vous et avec vous.

Conseil de pro : Découvrez comment améliorer votre productivité afin de vous dégager plus de temps pour l'essentiel et gagner en disponibilité pour votre équipe. Dans ce guide, vous trouverez différentes méthodes de gestion du temps :

Téléchargez


📖 Vous aimerez aussi : Smart working - comment travailler efficacement depuis chez vous ?


Comment agir pour le bien de votre équipe ?  

Le mot d'ordre est la prévention.

featured_image-worries-w700h350

Source : Shutterstock.com/Vectorium 

  • Offrez un service de conseil psychologique.

  • Ne pressez pas vos employés comme des citrons : répartissez la charge de travail de manière à ce que le niveau de stress de chacun ne devienne pas insupportable.

  • Offrez une plateforme virtuelle : qu'il s'agisse de séances de méditation, d'activités sportives, de réseautage ou de webinaires pour déstigmatiser et sensibiliser aux troubles mentaux, votre personnel appréciera l'idée. En outre, faire du sport et méditer régulièrement a un effet positif sur la dépression et l'anxiété, et améliore l'estime de soi.

  • Invitez les gens à chercher une aide thérapeutique : souvent, pour une personne dépressive, la situation elle-même est une source de honte extrême. Si une personne de votre entourage se trouve dans cette situation, recherchez les ressources utiles et proposez, par exemple, de prendre un rendez-vous en son nom.

  • Investissez dans la formation du personnel : formez vos chefs d'équipe et les membres des RH pour qu'ils soient conscients du problème. Si la personne en surmenage se sent à l'aise pour parler elle-même de de sa santé mentale, encouragez-la à en parler librement.

  • Créer un environnement de travail où chacun peut se sentir à l'aise.

  • N'ayez pas peur de montrer votre gratitude à votre équipe : lorsque quelqu'un fait du bon travail, cela est souvent considéré comme normal et acquis. Montrez également plutôt que les succès sont valorisés.

  • Accordez une attention particulière aux personnes les plus fragiles : offrez de la flexibilité, par exemple, à ceux qui ont des enfants à charge.

Comment aborder le sujet : santé mentale ?

Le premier conseil, et peut-être le plus important, est de parler du problème.

  • Créez un environnement basé sur la confiance et l'ouverture d'esprit.

  • Ne dédramatisez pas les problèmes des autres. Des phrases telles que "n'exagérez pas", "il y en a qui sont plus mal lotis", "pensez à ceux qui ont vraiment des problèmes" peuvent sembler inoffensives et de bonne foi, mais elles contribuent à accroître le sentiment de honte déjà présent chez ceux qui souffrent de ces problèmes. L'intention derrière vos mots et l'impact sur l'auditeur sont deux choses différentes.

  • Informez-vous, et écoutez sans juger.

  • Normalisez la psychothérapie : Aller voir un psychothérapeute est normal, ce n'est pas "fou" et l'expérience est utile même pour ceux qui ne souffrent pas de troubles diagnostiqués.

Pour conclure

Les questions abordant la santé mentale sont encore trop stigmatisées, même si cette thématique a été davantage abordée depuis le début de la pandémie. Il existe plusieurs solutions que vous pouvez adopter dans vos stratégies publicitaires (rappelez-vous, de manière cohérente et sincère) et au sein de votre entreprise pour établir un dialogue sur le sujet et briser ce tabou.  La première étape est d'en parler.

Pour rester au courant des actualités e-commerce, abonnez vous à notre Newsletter :

New call-to-action

Traduit et adapté de l'article original : Pandemia, salute mentale, marketing e lavoro

0 Commentaires