21 Buttons - Tout sur ce réseau social mode qui cartonne !

Les réseaux sociaux développent de plus en plus leurs fonctionnalités e-commerce. Il y a quelques mois, Pinterest nous annonçait les nouvelles fonctionnalités disponibles grâce à ses épingles enrichies et facilitait ainsi le commerce en ligne via sa plateforme. Cette évolution faisait déjà grand bruit dans le monde de l’influence marketing et du commerce en ligne venant ainsi directement concurrencer la fonctionnalité shopping d’Instagram. Aujourd’hui, c’est au tour de de 21 Buttons, le nouvel arrivant espagnol de faire parler de lui. Que peut-on attendre de ce réseau social et pourquoi cela peut-il valoir le coup de s’y intéresser ?

blogTitle-21_buttons

Fondé en 2015 à Barcelone, 21 Buttons est désormais disponible en France depuis l’automne 2018. Disponible dans 6 pays et fort de 6 millions d’utilisateurs, il permet aux influenceurs, appelés « Buttoners »  de poster leurs looks et de toucher une commission pour chaque achat généré, via un système d’affiliation.  

Quel est le concept de 21 Buttons?

Un business model innovant sur les réseaux sociaux ! 

La grosse nouveauté du concept de 21 Buttons, c’est qu’il n’est pas nécessaire d’être influenceur pour toucher des commissions sur les ventes.

Chaque utilisateur peut poster ses looks, ajouter des liens d’affiliation vers la boutique en ligne et être rémunéré.

Il va sans dire que cela risque d'en intéresser plus d'un !

Sur Pinterest ou Instagram, en effet, à moins d’un partenariat d’affiliation, les influenceurs ne sont pas rémunérés pour les achats qu’ils génèrent.

21 Buttons arrive donc avec un tout nouveau business model en donnant la possibilité aux utilisateurs de sa plateforme d’acheter directement les pièces qui les intéressent tout en rémunérant le travail des influenceurs, connus ou non.

Autre point à noter, c’est qu’il est possible de taguer différentes marques sur un même post. Sur Instagram, par exemple, il est possible de taguer plusieurs articles mais d’une seule et même marque.

Il devient alors plus facile que jamais de copier ses looks préférés en quelques clics seulement.

En facilitant l'accès à vos produits mais également à ceux de vos concurrents, cela vous demande de soigner plus que jamais l'expérience utilisateur de votre site au risque sinon de les voir filer tout droit chez vos concurrents.

21 Buttons - Comment ça marche ?

Des options de filtrage intéressantes

En tant qu’utilisateur, lorsque vous vous inscrivez, vous avez la possibilité de sélectionner vos 3 styles vestimentaires préférés (casual, chic, street etc.), un peu comme sur Pinterest lorsque vous sélectionnez les thèmes que vous voulez voir apparaître dans votre feed.

Tout ceci bien entendu dans le but d’aider l’algorithme de la plateforme à sélectionner le type de contenu susceptible de vous intéresser.

blogTitle-influencer

Une barre de recherche par mots-clés et des options de filtrage sont également disponibles. Les filtres rappellent d’ailleurs ceux des grands sites e-commerce comme Zalando ou Asos.

Ainsi vous pouvez sélectionner le type de vêtement que vous recherchez, votre taille, une fourchette de prix ou encore une marque précise.

À l’instar d’Instagram, il existe aussi des suggestions d’utilisateurs basées sur les critères sélectionnés à l’inscription. Suggestions qu’il vous est possible de masquer.

21 Buttons - À mi-chemin entre réseau social et marketplace

Ensuite c’est assez simple, lorsque l’utilisateur trouve un look qui lui plait et souhaite acheter un ou plusieurs des articles, il lui suffit de cliquer sur le lien d’affiliation qui le redirigera directement vers la boutique en ligne.

En cas de rupture de stock, l’utilisateur recevra des suggestions d’articles similaires.

marketplace livre blanc téléchargement

21 Buttons - Des possibilités de sauvegarde et partage multiples

Les utilisateurs ont non seulement la possibilité de suivre leurs amis et influenceurs préférés mais aussi de sauvegarder des pièces pour pouvoir créer leur propre « Garde-robe », comprenez ici leurs propres looks (soirée d’été, nouvel an, etc.) à partir des publications partagées par les autres utilisateurs. Il est également possible d'enregistrer des articles sur une wishlist.

21-buttons-application-une
credit : influenth

21 Buttons apparait donc comme le réseau social à mi-chemin entre Pinterest et Instagram.

Toutefois, même si sur le papier tout semble parfait, il demeure quelques zones d’ombres qui pourraient venir entacher l’apparence idyllique de la plateforme.

Quelques points négatifs à 21 Buttons

Une relation de confiance influenceurs/followers mise à mal

blogTitle-fake_influencer

Bien que les influenceurs soient dans l’obligation d’indiquer clairement lorsqu’il s’agit d’un partenariat avec une marque, on connait bien la réticence des utilisateurs face aux collaborations, partenariats, publicités et autres.

Bien souvent, ces derniers ont alors l’impression de ne plus pouvoir faire confiance à l’influenceur qui n’agirait que par appât du gain. Or 21 Buttons ne va fédérer que les influenceurs souhaitant être rémunérés et quand on sait l'importance de la confiance pour générer des ventes ... 

Comment vont donc réagir les internautes ? Cela ne risque-t-il pas de fausser le lien de confiance influenceurs/followers ?

Toutefois si l’on s’en tient aux résultats de la plateforme qui compte déjà 6 millions d’abonnés, alors il y a de grandes chances que le public français y adhère également.

*TÉLÉCHARGEMENT GRATUIT*- Faire des vidéos produits, c'est bien mais des vidéos produits qui performent, c'est mieux ! Tout savoir dans notre livre blanc : parfaite_video_produit

Un contrôle impossible des comptes utilisateurs

Le deuxième bémol à soulever, c’est que n’importe qui peut re-poster à sa guise les looks d’influenceurs tiers et toucher des commissions.

Un léger problème se profil alors. Même si la plateforme venait à mettre en place des contrôles de ses comptes utilisateurs, il est certain qu’elle ne pourrait identifier et contrer tous les abus.

Pour conclure

C'est une application qui a définitivement du potentiel ! 

En tenant compte de son succès chez nos voisins européens et plus particulièrement espagnol, 21 Buttons apparaît comme le nouveau réseau à connaître. Bien entendu, il reste quelques zones d’ombres et il n’est pas exclu que les utilisateurs s’en servent d'abord pour trouver de l’inspiration. Ces derniers pourront alors préférer se rendre en boutique ou se rabattre sur des articles similaires chez vos concurrents.

Si le succès de 21 Buttons s’avérait en France, il ne faudrait alors définitivement plus négliger l'expérience utilisateur sur votre site ni vos techniques d’upselling et cross-selling. Au risque sinon de voir fuir vos visiteurs droit vers la concurrence.

 Ne manquez rien de l'actualité e-commerce en souscrivant à notre newsletterNouveau call-to-action

0 Commentaires