Comment réaliser un audit SEO sur votre site : un guide complet

Le trafic lié à la recherche organique représente 53,3% du trafic global d’un site. La principale source de trafic est Google, et de loin. Un incroyable 92,96% des utilisateurs dans le monde utilisent des recherches textuelles pour trouver des informations sur Google Image et Google Maps. Ces chiffres prouvent l’importance d'auditer votre site web pour trouver et corriger les éventuelles erreurs de SEO. Dans ce guide, nous parlerons de comment effectuer un audit SEO pour assurer la croissance de votre site web. 

blogTitle-SEO_Audit-1v-w680h280

Sommaire :

1- Qu'est-ce qu'un audit SEO ?

2- Quand faut-il effectuer un audit SEO ?

3- Comment réaliser un audit SEO : 12 étapes clés

Qu'est-ce qu'un audit SEO ?

Un audit SEO de site web fait référence au diagnostic de problèmes et menaces pouvant ralentir la promotion de votre site web ou même faire que votre site soit pénalisé par un moteur de recherche. De même, l'audit SEO a pour but d’identifier les problèmes techniques pouvant empêcher votre plate-forme en ligne de progresser dans le classement des moteurs de recherche. Un audit SEO est crucial pour la croissance de votre site web. Son but est de maintenir et d'accroître le trafic organique provenant des moteurs de recherche.

Quand faut-il effectuer un audit SEO ?

Quand effectuer un audit SEO sur son site ? Examinons 5 situations dans lesquelles il faut agir.

1. Vous lancez un site web

Un site web est fait de plusieurs éléments tels qu'une structure, des balises meta, des liens, etc. En faisant un audit SEO sur votre site web avant de le mettre en ligne, vous pourrez trouver et corriger des erreurs et problèmes courants. Par conséquent, vous obtiendrez une plate-forme en ligne rapide et stable qui fonctionnera parfaitement dès le premier jour. 

comment-creer-sa-boutique-en-ligne

2. Vous achetez ou vendez un site web

Si vous voulez solidifier la réputation de votre entreprise, vous devez absolument polir votre site web avant de le vendre. Il en va de même quand vous achetez une plate-forme en ligne, surtout si elle vous coûte cher. Quelle que soit la confiance que vous accordez au vendeur, il est important d'identifier tous les bugs et vulnérabilités pouvant entraîner des problèmes à l'avenir.

3. Vous apportez des changements à votre site web

L'audit SEO est également nécessaire quand vous modifiez plus des 20% des données sur votre site web ou ajustez le format et/ou le contenu sur les pages attirant le gros du trafic et de la conversion. Veillez à vérifier le site quand vous :

  • modifiez l'URL ;

  • ajoutez des scripts ;

  • modifiez le style ;

  • créez un nouveau design ;

  • ajoutez/supprimez des pages ;

  • ajustez des liens internes ;

  • ajoutez des versions dans d’autres langues.

4. Vous devez vérifier l'état de votre site

Même si vous n’avez pas apporté de changements à votre site, il peut toujours y avoir des problèmes empêchant votre plate-forme de grandir. Nous parlons ici des redirections, liens brisés, contenus dupliqués, pages indexées n’apportant pas vraiment de valeur à l’utilisateur et autres problèmes.

C’est pour cela que nous recommandons de faire un audit SEO au moins une fois sur une période fixe. Ça peut être 1 mois, 3 mois ou 6 mois, selon la fréquence à laquelle vous faites des ajustements sur votre site.

La bonne nouvelle est que vous n’avez pas à le faire manuellement. Aujourd’hui, les propriétaires de sites web peuvent bénéficier de plusieurs outils intelligents qui scannent le site web à la recherche de bugs et soucis à intervalles de temps spécifiés.

Par exemple, après avoir trouvé des pages non-indexées, l’outil Sitechecker envoie le message suivant à l’utilisateur :

Sitechecker pro

Cliquez sur l'image pour l'agrandir. Source : Sitechecker

5. Vous développez une stratégie SEO

Pour concevoir une stratégie SEO fonctionnelle, vous devez connaître le niveau d’efficacité de certaines recherches, pages, backlinks, etc. Ceci vous permettra de localiser les pages les plus importantes en termes de trafic et de conversion. 

Comment réaliser un audit SEO : 12 étapes clés

Vous savez maintenant qu’un audit SEO complet vous permet de collecter des informations sur votre site, de déterminer les besoins de votre public cible, de consulter vos métriques SEO et de détecter des problèmes directs devant être résolus. Nous avons établi une checklist à 15 étapes pour réaliser un audit SEO poussé. Parcourez cette liste pour recevoir des tonnes d’informations importantes pour améliorer votre site web.  

1. Vérifiez l'accessibilité de votre site web

C'est plutôt facile. Ouvrez votre site web sur tous les appareils auxquels vous avez accès. Assurez-vous que les pages se chargent rapidement. Vous pouvez également utiliser un outil dédié (Website Down Checker, Host Tracker ou UptimeRobot) qui vérifiera si votre site web est visible par les moteurs de recherche. 

Sitechecker pro

Cliquez sur l'image pour l'agrandir. Source : Sitechecker

Si vous visez un public mondial, assurez-vous que votre site web est accessible depuis différents pays. Vous pouvez le faire à l’aide de l’outil gratuit Uptrends.

Si votre site web ne se charge pas, essayez de déterminer d’où vient le problème. Les raisons les plus courantes sont un nom de domaine expiré, une erreur lors de la mise à jour du CMS ou d’un plugin, des problèmes avec l’hébergeur, une attaque de déni de service ou l’activité d’un hacker.

Il n'y a aucun moyen d'éliminer complètement un de ces risques. Cependant, c'est à vous d’identifier le problème au plus vite et d'y remédier. Nous recommandons d'utiliser une suite d'outils pour mettre en place des tests d'accessibilité automatisés pour votre site. Ainsi, si votre plate-forme devient inactive, vous en serez immédiatement informé et pourrez réagir.

2. Veillez à ce que les pages de votre site soient affichées dans les résultats des recherches

À cette étape, il vous suffit de vérifier si les utilisateurs peuvent voir les pages de votre site dans les résultats de recherche. Nous parlerons du classement du site plus tard dans le guide. Tapez “site:domaine.com” dans la barre de recherche de Google. C’est une méthode communément utilisée pour voir quelles pages de votre site sont indexées par Google. Nous utiliserons cette étape à plusieurs reprises au cours de notre audit SEO. 

SEO-Audit-google

Cliquez sur l'image pour l'agrandir. Source : Google

Et si votre site n'apparaît pas dans Google Search ? Voici les principales raisons pour lesquelles votre site n’est pas indexé par Google :

  • votre site est toujours nouveau ;

  • vous avez peu ou pas de contenu sur votre site web ;

  • les paramètres de votre site web empêchent Google d’indexer ou de scanner vos pages ;

  • votre site web a été pénalisé par Google.

Pour localiser le problème, vous devez effectuer un audit technique poussé. Veillez à ne pas passer aux étapes suivantes avant d’avoir réglé ce problème. 

3. Veillez à ne pas avoir d'URL dupliquées

💡Saviez-vous que Google indexe chaque version de votre site web ? Regardez ces URL :

  • http://votresite.com

  • https://votresite.com

  • http://www.votresite.com

  • https://www.votresite.com

Ces URL peuvent vous paraître identiques parce qu’elles redirigent vers le même site web. Cependant, les moteurs de recherche pensent différemment. Par exemple, Google les voit comme quatre sites différents. Et comme toutes ces plate-formes partagent les mêmes textes, images, etc, votre site sera supprimé de Google search parce qu’il ne propose pas de contenu unique.

Un moyen infaillible de corriger ce problème est de mettre en place une redirection 301 vers l'URL que vous préférez. Chaque fois qu’un utilisateur entre l’une de ces URL, il sera automatiquement redirigé vers l’URL principale que vous avez choisie.


💡 Vous aimerez aussi notre article : SEO Black Hat : 12 méthodes et techniques à éviter


4. Testez votre site sur plusieurs appareils

Les gens utilisent de plus en plus des smartphones et tablettes pour faire des recherches sur internet. Ainsi, veillez à tester votre site non pas sur desktop uniquement, mais aussi sur des appareils mobiles. Accédez à votre site web depuis votre smartphone et faites un test daccessibilité sur mobile.

Même si les pages de votre site se chargent rapidement et s'affichent correctement sur votre navigateur web, Google peut toujours ne pas les considérer optimisées pour les appareils mobiles. Si tel est le cas, cet outil intelligent vous en informera. 

Audit-SEO-Search.google

Cliquez sur l'image pour l'agrandir. Source : Search.google.com

Dans la section "Détails", vous pourrez voir la liste des problèmes détectés.

Audit-SEO-Search.google.com

Cliquez sur l'image pour l'agrandir. Source : Search.google.com

Si vous avez déjà ajouté votre site à Google Search Console, la liste des problèmes détectés s’affichera là.

SEO-Audit-SearchConsole

Cliquez sur l'image pour l'agrandir. Source : Search.google.com

5. Assurez-vous que votre site web a un certificat SSL

Il fut un temps où avoir un certificat SSL était optionnel. Aujourd’hui, l'utilisation du HTTPS est indispensable même pour les sites ne collectant pas de données utilisateur ou n’acceptant pas de paiements.

Il y a peu de chances qu'un nouvel visiteur accède à votre site après avoir vu ce message :

connexion-sécurisée-SEO

Cliquez sur l'image pour l'agrandir.

Ainsi, vous n'avez pas d'autre choix que d’utiliser un certificat SSL. Contactez votre hébergeur pour voir comment vous pouvez obtenir puis renouveler un certificat SSL.

6. Assurez-vous que votre site est sécurisé

Un certificat SSL indique aux utilisateurs qu’ils peuvent faire confiance à votre site. Malheureusement, il ne le protège pas des menaces malicieuses. Il y a plusieurs manières d’installer des malwares sur votre site. Par exemple, un moyen courant d’interférer avec un site WordPress consiste à hacker ses plugins. Vous pouvez ne même pas savoir que les données de vos utilisateurs sont en danger.

Le meilleur moyen d’anticiper cette menace est d’utiliser le rapport Security Issues dans Google Search Console. De même, vous pouvez vérifier votre plate-forme vous-même en utilisant des outils incroyables tels que Google Transparency Report et Website Safety Check.

Navigation-sécurisée-google

Cliquez sur l'image pour l'agrandir. Source : Google Transparence des informations

7. Assurez-vous que votre site n'est pas sur la liste noire des fournisseurs de messagerie

Ces listes noires (privées comme publiques) contiennent des noms de domaine, adresses e-mail et adresses IP ayant été signalées comme envoyant des spams.

Si votre stratégie de marketing en ligne contient du marketing par e-mail, vous risquez de trouver l’URL de votre site sur l’une de ces listes. Il va de soi que ceci portera atteinte à votre réputation et nuira à votre promotion en ligne.

Vous devrez parcourir chaque liste noire, une par une. Si vous découvrez que votre plate-forme est sur la liste, vous devrez contacter son auteur et voir comment solutionner ce problème. Nous recommandons d’utiliser Website Blacklist Checker, un outil intelligent qui consulte plusieurs listes noires de spams à la fois. De même, vous pouvez toujours vous tourner vers Postmaster Tools de Google ou MxToolBox.

8. Consultez vos pages noindex

C'est là que l'astuce “site:domaine.com” redevient intéressante ! Tapez “site:domaine.com” dans la barre de recherche pour vous assurer que Google n'indexe pas les pages suivantes de votre site :

  • les pages d'images ;

  • les pages dupliquées ;

  • le panier d'achat ;

  • les pages techniques ;

  • les pages ayant peu de chances d’être recherchées par les utilisateurs. 

Mais comment ces pages sont-elles indexées à la base ? Il y a plusieurs raisons allant de la négligence du côté des développeurs du site aux problèmes techniques et à l’absence d'une page d'erreur 404.

Si vous utilisez Sitechecker, vous aurez accès à une courbe d'indexation du site. Si vous remarquez une croissance soudaine du nombre de pages indexées, vous devriez réaliser un SEO audit impromptu pour voir d’où vient le problème.

SEO_Sitechecker

Cliquez sur l'image pour l'agrandir. Source : Sitechecker

9. Créez un robots.txt, sitemap.xml et une réponse 404

C'est la manière de résoudre en partie le problème des pages ma indexées. Pourquoi c’est important ? Si les résultats de recherche contiennent trop de pages de votre site, cela aura inévitablement un impact négatif sur l’expérience utilisateur. Si un utilisateur se retrouve sur la mauvaise page, il s’en va immédiatement. Après analyse du comportement des utilisateurs, Google déclasse ses pages, scanne leur contenu moins fréquemment et prend plus de temps pour les indexer.

Avec Sitechecker, vous pouvez facilement voir de quels problèmes vous devez vous occuper. Gardez en tête que vous devrez tout faire manuellement. Le fichier robots.txt indique aux moteurs de recherche les URL à parcourir et celles à ne pas parcourir, tandis que le fichier sitemap.xml contient toutes les pages pertinentes de votre site. Mettez également en place une réponse 404. Ainsi, l’utilisateur verra un message “404 Page introuvable” si la page qu’il cherche n’existe pas. Enfin, veillez à garder un œil sur l’onglet Coverage de Google Search Console pour pouvoir identifier les problèmes d’indexation et de scan à temps.

Screenshot_SEO_Audit_10

Cliquez sur l'image pour l'agrandir. Source : Google Search Console

Et une dernière chose. Si un fichier robots.txt empêche votre page d’être scannée, cela ne veut pas dire que Google n’indexera pas cette page. Pour empêcher Google d’indexer une page en particulier, vous devez ajouter la directive noindex au meta tag robots ou X-Robots-Tag.

10. Vérifiez les liens brisés et les redirections

Au cours du développement de votre site, vous ou votre équipe avez probablement supprimé et combiné des pages, changé des URL de pages et fait d’autres ajustements. Par conséquent, il se peut que votre plate§forme ait beaucoup de liens et de redirections brisés. Voyons ce que chacun de ces termes signifie :

  • Un lien brisé redirige vers une page qui ne fonctionne pas ou qui n’existe pas. Cela peut se produire si, disons, vous avez supprimé la page mais n'avez pas modifié un lien vers celle-ci, ou vous avez une faute de frappe en entrant l'URL.

  • La redirection est un moyen de rediriger les utilisateurs d'une page à une autre.

Un petit nombre de liens brisés et de redirections ne portera pas atteinte à votre SEO. Cependant, cela peut tout à fait affecter l’expérience utilisateur. Si un utilisateur clique sur l'URL contenant une faute de frappe, il n'accédera pas à la page qu’il cherche. Quant aux longues chaînes de redirection, elles font perdre son temps à l’utilisateur, surtout si sa connexion internet est lente.

Les robots de Google voient les liens et redirections brisés comme un problème dans les cas suivants :

  1. Si les liens brisés et redirections se trouvent sur des pages pertinentes attirant le gros du trafic. Si vous ne résolvez pas le problème, Google cessera de parcourir ces pages. Gardez en tête que retrouver son ancien classement peut être difficile.

  2. Le site a beaucoup de liens brisés et de redirections. Ceci entraîne des difficultés lors du scan du site. Les pages problématiques font perdre du budget parcours, c'est-à-dire le temps que Google alloue au scan de votre plate-forme.

Il est crucial de traquer les liens brisés et les longues chaînes de redirection pour pouvoir identifier et régler les problèmes avant qu’ils ne deviennent une vraie menace pour votre succès.

SEO-Sitechecker

Cliquez sur l'image pour l'agrandir. Source : Sitechecker

11. Vérifiez votre temps de chargement

Pendant près de 12 ans, le temps de chargement a été le facteur principal déterminant le classement d’un site. Cependant, Google a récemment confirmé que la vitesse du site n’était pas si importante en réalité. Les temps de chargement rapides ne sont importants que pour convertir les utilisateurs ayant déjà visité le site.

La vitesse du site doit être vue non pas comme un facteur de classement mais comme un avantage. Par exemple, si votre site est lent, il sera mal classé. Si vous améliorez votre temps de chargement, votre site grimpera dans les résultats de recherche. Cependant, si vous continuez à accélérer votre plate-forme, vous ne verrez aucune amélioration dans votre classement.

Cela ne veut pas dire cependant que le temps de chargement des pages doit être négligé. Plus votre site reçoit du trafic, plus vous devez vous investir dans l’accélération du site car cela affecte directement vos taux de conversions.

Voici deux outils intelligents pour consulter le temps de chargement de vos pages :

1. Le rapport Core Web Vitals dans Google Search Console. Le meilleur avantage avec cet outil est qu’il organise les pages lentes en groupes. Ceci facilite le choix de la stratégie d’optimisation de vitesse pour chaque groupe.

Screenshot_SEO_Audit_12

Cliquez sur l'image pour l'agrandir. Source : Google Search Console

2. Google PageSpeed Insights. Cet outil identifie les styles, scripts, images, etc. ralentissant votre site. Il offre en plus des astuces intelligentes pour améliorer le temps de chargement de vos pages.

SEO-google PageSpeed Insight

Cliquez sur l'image pour l'agrandir. Source : Google PageSpeed Insights

12. Testez la navigation des utilisateurs

Une navigation intuitive sur un site :

  • permet aux utilisateurs de trouver facilement les informations qu’ils cherchent ;

  • permet aux utilisateurs de comprendre intuitivement ce qui leur est proposé ;

  • a des fonctionnalités à la hauteur des attentes des utilisateurs.

Améliorer la navigation sur un site web est une tâche complexe. La manière dont cette tâche est abordée dépend principalement de la niche de votre entreprise. Vous pouvez ajouter une barre de recherche ou un filtre de produits, incorporer des liens vers les pages clés dans l’entête, utiliser un fil d’Ariane, etc.

Effectuer un audit d’usabilité est primordial pour réussir la promotion réussie d’un site web et pour la croissance de la conversion. Un site web ayant une mauvaise navigation fera fuir les clients potentiels, qui commenceront à chercher des sites plus accessibles. Par conséquent, Google déclassera votre plate-forme.

Pour trouver des moyens d’améliorer la navigation sur votre site web, vous devez voir votre site avec les yeux d’un utilisateur. Définissez un objectif et essayez de le réaliser sur votre site ou sur celui de vos concurrents. Ecrivez ce que vous avez réussi à faire facilement et ce qui vous a posé problème. Vous pourrez ainsi voir clairement quels aspects de votre navigation doivent être améliorés. Encore mieux, vous pouvez faire sous-traiter ce travail en le confiant à un professionnel.

13. Vérifiez vos liens

Voici les trois principaux signes d’une bonne structure de liens :

  • Toutes les pages devant être indexées ont des liens. Si une page ne reçoit pas de liens provenant d’autres pages de votre site, le robot pourrait l’ignorer. Ajouter un lien interne, c’est comme dire au robot que cette page doit être scannée.

  • Les pages les plus importantes se trouvent près de la page principale et ont le plus de liens internes. En se basant sur ces facteurs, le robot de Google évalue le poids du lien et décide de la pertinence de votre site pour les utilisateurs.

  • Si votre site couvre du contenu sur plusieurs thèmes, vous devriez essayer un système de crosslinking efficace connu sous le nom de Silo. Cela implique la création de clusters de liens isolés qui ne se chevauchent pas, gardant ainsi chaque thème séparé des autres. Silo est une solution pratique pour systématiser vos liens internes. Consultez cette checklist pour implémenter Silo sur votre site.


💡Vous aimerez aussi : Utiliser des liens pour améliorer la popularité d’un site e-commerce


14. Assurez-vous que votre contenu est clair et facile à comprendre

Le robot de Google collecte également des informations sur les problèmes utilisateur que vos pages résolvent. Si le robot réussit à collecter ces données, la page obtient un classement. L’utilisateur évalue l’extrait de votre page sur Google, le premier écran, puis la valeur du contenu.

Vous trouverez ci-dessous les éléments à prendre compte lors de l’analyse SEO de vos pages.

Le titre et la description.

En évaluant la page, Google se concentre sur les mots-clés utilisés dans les balises méta plutôt que sur le contenu. Google utilise ces balises pour créer l’aperçu de votre page. En utilisant On-Page Audit de Chrome, vous pourrez détecter les pages sans balises méta ainsi que les pages ayant des balises méta erronées, trop courtes, trop longues ou dupliquées.

SEO-sitechecker

Cliquez sur l'image pour l'agrandir. Source : Sitechecker

Les entêtes

Les entêtes facilitent la perception de votre contenu par les utilisateurs. Google analyse les mots-clés dans les entêtes et utilise cette information pour classer votre page. Faites d’autant plus attention aux entêtes H1 car elles sont quasiment aussi importantes que le titre. 

Screenshot_SEO_Audit_15

Cliquez sur l'image pour l'agrandir. Source : Google

Les données structurées

Les données structurées permettent au robot de Google de mieux comprendre de quoi parle votre page et de créer son aperçu.

SEO-google-données-structuréesCliquez sur l'image pour l'agrandir. Source : Google

Les ancres de liens

Les ancres de liens permettent au robot de Google de mieux comprendre le contenu de votre page. Une ancre doit contenir les mots et phrases liés au thème de la page vers laquelle le lien redirige. C’est important non seulement pour le robot mais aussi pour les utilisateurs. Pour détecter les ancres problématiques, utilisez Site Audit.

SEO-sitechecker

Cliquez sur l'image pour l'agrandir. Source : Sitechecker

15. Vérifiez la qualité de votre contenu

La lisibilité est loin d’être le seul critère d’un bon texte. Le but du contenu texte est d’attirer le trafic de recherche et d’encourager les visiteurs à effectuer certaines actions. En vérifiant votre contenu texte, utilisez les critères suivants :  

  • Vos textes doivent être uniques à la fois par rapport aux autres pages de votre site et aux autres plate-formes du web. Si quelqu’un vole votre contenu, vous pourriez avoir du mal à prouver à Google qu’il vous appartenait à la base.

  • Vos textes doivent être grammaticalement corrects. Google dit qu’il ne condamne pas les sites web ayant des soucis de grammaire. On ne peut pas en dire autant pour certains utilisateurs. Veillez à relire vos textes deux voire trois fois, surtout sur les pages importantes favorisant la conversion.

  • Vos textes doivent être lisibles et faciles à percevoir. Le fait que les utilisateurs trouvent votre contenu clair ou non se reflète par leur façon de réaliser les actions désirées (inscription, abonnement aux newsletters, etc.).

  • Vos textes doivent contenir la quantité optimale de mots clés. L’abus de mots clés ne vous mènera pas loin en termes de confiance des utilisateurs et de classement dans les moteurs de recherche. Quant aux mots-clés, ils doivent refléter le thème de la page.

Pour vérifier que vos textes respectent les critères ci-dessus, utilisez Copywritely. Copiez un texte dans le champ - ou insérez tout simplement l’URL de la page - et trouvez des faiblesses dans votre contenu texte. 

SEO-Copywritely

Cliquez sur l'image pour l'agrandir. Source : Copywritely

Le mot de la fin

Bien entendu, ceci n’est pas une checklist complète pour effectuer un audit SEO sur votre site. La checklist complète contient tout un tas d’étapes liés à la vérification de paramètres techniques, aux classements, à l’expérience utilisateur et plus. Ce guide contient ce que l’on peut voir comme les étapes les plus importantes. Soumettre régulièrement votre site web à cette checklist est crucial pour une promotion en ligne efficace. Une dernière chose : gardez en tête que votre site doit être apprécié non seulement par le robot de Google mais par vos visiteurs également. Les maîtres du SEO ont un impressionant taux de conversion de 14,6%. Cela en vaut la peine, vous ne trouvez pas ?

⭐Téléchargez gratuitement notre checklist spéciale SEO pour ne rien oublier lors de l'optimisation de votre site et pour gagner en visibilité et trafic. 👇

Téléchargez notre checklist

Traduit et adapté de l'article original : Hoe je in 2021 zelf een SEO-audit op je site kunt uitvoeren: een complete handleiding

0 Commentaires