Comment créer un site de vente en ligne ? [+Checklist]

Vous envisagez de créer votre propre boutique en ligne ? Bonne idée ! Que vous le fassiez pour continuer votre activité malgré la crise du covid-19 ou pour toutes autres ambitions, il existe de nombreux aspects à prendre en compte. De l’immatriculation de votre entreprise au RCS à votre première commande, retrouvez sur notre blog toutes les étapes et démarches dans cet article pour vous permettre de créer votre projet pas à pas. 
Webshop op ipad

Sommaire :

🔹Partie 1 
✔️ Comment définir son offre ?
✔️ Comment faire une analyse de marché ?
✔️ Comment étudier la concurrence ?

🔹Partie 2 
✔️Comment choisir son nom de marque & de domaine ?
✔️Comment choisir son modèle logistique ?
✔️Comment sélectionner son logiciel e-commerce (Magento, Shopify, etc.) ?

🔹Partie 3  
✔️Quelles sont les différentes étapes juridiques ?
✔️Quelles sont vos obligations légales ?

🔹Partie 4
Comment optimiser votre conversion et donc vos ventes :
✔️ En affichant des éléments de confiance sur votre site
✔️ En proposant un site ergonomique et "user friendly" ?

🔹Partie 5 
✔️Comment référencer votre site sur les moteurs de recherche (SEO) ?
✔️Comment assurer la pérennité de son site sur le long terme ?

💡Vous pouvez également télécharger directement et gratuitement la checklist pour obtenir sans attendre toutes les étapes 👇

comment-creer-sa-boutique-en-ligne

💡Si vous lisez cet article, alors notre offre spécialement conçue pour les nouveaux e-commerçants devrait vous plaire !

PARTIE N°1

1- Comment bien choisir les produits à vendre sur sa boutique en ligne ?

La première étape importante de la mise en place de votre boutique en ligne est bien sûr : votre offre. Si vous n’êtes pas encore sûr de ce que souhaitez mettre en vente, nous vous aidons à trouver le produit idéal pour vous en 3 étapes !

💡Si vous avez déjà identifié votre offre, rendez-vous directement à l'étape suivante : l'étude de marché.

Étape 1 : Identifiez un problème

Quel produit vendre en e-commerce ?

Avant de vous faire une idée précise des produits que vous souhaitez commercialiser, il est nécessaire de commencer par identifier les défis ou problèmes rencontrés par votre public cible.

Pour pouvoir bien vendre votre produit, vous devez être capable d'identifier dès le départ à quoi il servira concrètement et donc à quelle(s) problématique(s) il répondra.

C'est en répondant à cette question seulement que vous pourrez commencer la mise en place concrète de votre projet, comme étudier vos concurrents, établir un stratégie marketing adaptée, etc.

Vous l'aurez compris, la formule idéale pour une boutique en ligne est d’être capable de résoudre un problème rencontré par un grand nombre de personnes. Bien entendu, vous avez également la possibilité de vous diriger vers un marché de niche.

💡Si tel est le cas, vous aimerez notre article - Comment débuter sur un marché de niche !

Des outils tels que Google Trends vous aident aussi à découvrir les produits les plus populaires en fonction des mots clés que les utilisateurs recherchent et  vous guide, par la même occasion, dans le choix d'un produit et l'adaptation de votre boutique en ligne aux principes du référencement (nous en parlerons dans l'une des sections).

Concrètement, commencez par vous poser les questions suivantes :

🔹Quels sont les produits déjà disponibles sur le marché qui vous intéresse ?
🔹Est-ce vous y avez identifié un manque ?
🔹Quels sont les défis auxquels vous êtes confrontés ?

Gardez toutefois toujours à l'esprit l’équilibre entre la gravité du problème que vous identifierez et la possibilité d’y trouver une solution.

Étape 2 : Trouvez la solution au problème

Maintenant que vous avez identifié un problème spécifique, il faut bien sûr trouver une solution adéquate. Cette solution représente la valeur ajoutée que vous offrirez à vos futurs clients. 

Rassemblez toutes les idées qui vous viennent à l'esprit et analysez ce qui pourrait être faisable et ce qui ne pourrait pas l'être, ainsi que les coûts respectifs (par exemple, la logistique) et assurez-vous de la pertinence entre vos choix et vos produits.

Exemple :
Si vous décidez de vendre des camping-cars ou des caravanes, vous aurez besoin de beaucoup d'espace et les coûts seront élevés. Par contre, du matériel de bureau ou des vêtements imprimés nécessitent moins d'espace et une planification financière totalement différente.

Faites un brainstorming approfondi et rassemblez toutes les possibilités.

💡N'oubliez pas que vous travaillerez constamment à l'amélioration de vos procédés internes  ! Assurez-vous donc de votre véritable intérêt pour le domaine d’activité que vous choisirez. 

Le client supposera que vous avez une grande connaissance de votre produit. C’est pourquoi il est nécessaire que vous vous teniez toujours au courant de son évolution. Si le produit éveille votre curiosité personnelle, votre intérêt ne faiblira pas et cela se reflétera dans la qualité de vos services.

Une fois que vous avez trouvé le produit, il est important de faire une liste de fournisseurs possibles pour leur envoyer votre offre et leur demander un budget approximatif et, enfin, pour choisir un fournisseur ou un autre.

Découvrez également quelle solution au problème de l’étape 1 est offerte par vos concurrents.

💡Entrez sur le marché en tant qu’expert et distinguez-vous des autres offres !

Étape 3 : Choisissez un produit

Si vous avez recueilli plusieurs idées de produits, choisissez seulement un produit ou une catégorie de produits pour commencer.

Bravo ! Vous avez maintenant déterminé la base de votre boutique en ligne et vous pouvez continuer à travailler à la réalisation de votre projet à l’aide de nos prochains conseils.

créer-sa-boutique-en-ligne

2- Faîtes une analyse de marché

Vous avez déjà choisi un produit et vous savez sur quel marché vous souhaitez être actif. Super ! Mais pour se positionner sur ce marché à long terme, il faut bien le connaître ! C'est pourquoi nous vous révélons 4 astuces pour réaliser une bonne analyse de marché.
faire une bonne analyse de marché

N°1- Que se passe-t-il dans le secteur ?

La première chose que vous devez examiner, c'est le secteur en général. Essayez de répondre aux questions suivantes :

Essayez de mettre tout cela en ordre et de vous faire une idée précise de la situation actuelle du marché de ce qu'il s'y est passé ultérieurement et de ce que pourra être son développement dans un avenir proche. De cette manière, vous pouvez vous préparer aux développements actuels pour éviter les erreurs.

étude de marché e-commerce en France

N°2- Quel est votre groupe cible ?

Après avoir étudié le fonctionnement du marché, il est temps de s'intéresser à cette étape d'un peu plus près. Si vous savez qui seront vos clients, vous serez en mesure de pratiquer un marketing plus ciblé

  • Quel est l'âge moyen d'un client dans le secteur ?
  • Pourquoi est-ce que quelqu'un  aurait besoin de votre produit ou de votre service ?
  • Comment se comporte votre client cible ?
  • Quel est son revenu moyen et son mode de vie ?
  • Comment pouvez-vous le contacter ? (Facebook, Instagram, Pinterest, Twitter, LinkedIn, Google etc.)
  • Où vit votre client type ?
  • Etc.

Grâce à ces informations, vous pouvez vous construire un premier “persona”. Après un certain temps, assurez-vous que les informations recueillies sur votre client type sont toujours correctes.

Si vous vérifiez ces informations de temps en temps, votre groupe cible deviendra plus spécifique et adapté à votre entreprise. Cela vous aidera à améliorer votre taux de conversion et à augmenter la valeur de votre panier moyen.

Observez la concurrence !

Pour que vous puissiez vous positionner sur le marché à long terme, il faut savoir ce que fait la concurrence.

Une analyse de la concurrence recueille les informations sur les produits que vos concurrents directs offrent. Collectez donc le plus d’informations possible !

démarrer-un-site-e-commerce

Découvrez de quel type de concurrents il s’agit (nationaux, locaux, grands, petits, prix inférieurs, prix supérieurs). Comment travaillent-ils et qu'offrent-ils à leurs clients (potentiels) ? Par exemple, ont-ils un blog ou un autre moyen pour fournir des informations à leurs clients ? 

Si vous collectez ces informations, vous recueillerez des informations précieuses sur la manière de procéder pour réussir dans votre secteur et pour différencier votre site web de vos concurrents.

N°4- Faites une analyse SWOT

Une analyse SWOT est un outil de stratégie d’entreprise très pratique pour pouvoir déterminer des objectifs concrets dans votre domaine d’activité. Elle ne se concentre pas sur le marché, mais plutôt sur le potentiel interne de votre entreprise.

💡SWOT est l'acronyme pour Strengths (forces), Weaknesses (faiblesses), Opportunities (opportunités) et Threats (menaces).

Cette analyse vous permet donc de définir les forces, les faiblesses, les opportunités et les menaces de votre nouvelle entreprise pour obtenir une meilleure vue d’ensemble de son potentiel.

Écrivez au moins 3 mots clés pour chaque partie qui s'applique à votre entreprise !

L’Union européenne a d'ailleurs créée un guide détaillé qui pourrait vous être utile pour mettre en oeuvre une analyse SWOT.

PARTIE N°2

1- Choisir un nom de marque et un nom de domaine

Une fois que vous avez le produit et que vous connaissez bien le marché, il est temps de choisir votre nom de marque et son domaine respectif.

Choisir le nom de votre entreprise

Le nom d'une entreprise doit être reconnaissable, rester en tête et indiquer immédiatement ce que vous offrez. Cependant, il y a plusieurs règles que vous devez respecter :

  • Ne donnez pas une fausse impression
  • N'utilisez aucun nom d’entreprise déjà existant
  • Éviter toute confusion avec des noms d’entreprises existants

Recherchez un nom original mais explicite !

Si vous avez trouvé un nom d’entreprise, vérifiez dans le registre du commerce et des sociétés (RCS) s'il est encore disponible.

💡Vous misez sur une internationalisation de votre entreprise dans le futur ? Si c’est le cas, vérifiez que vous pouvez utiliser le nom que vous avez choisi tant à l'étranger qu’en France.

Choisir votre nom de domaine ou URL

Il est maintenant temps de choisir un nom de domaine, l'identifiant de domaine Internet. Votre nom de domaine c'est l'URL / le lien de votre boutique en ligne.

Votre nom de domaine doit rester court mais être pertinent ! 

Il est préférable d'utiliser le nom de votre entreprise également comme nom de domaine. De cette façon, les visiteurs de votre boutique en ligne savent immédiatement qu'ils sont sur le bon site mais cela donnera un coup de pouce à votre référencement ! On en reparle un peu plus bas !

Il est conseillé de vérifier la disponibilité de votre nom de domaine !
S'il s'agit d'un nom de domaine ".fr", vous pouvez consulter l’outil de recherche de l’Association française pour le nommage Internet en coopération (l’Afnic).
Si vous souhaitez créer un domaine ".com", vous pouvez vérifier sa disponibilité ici.

L'utilisation de jeu de mots peut être intéressante, mais ce n'est malheureusement pas l'idéal pour un nom de domaine. Cela peut créer une certaine confusion et c'est exactement ce que vous voulez éviter !

Sachez enfin qu'il existe aussi des générateurs de noms d'entreprise. Il s'agit d'outils vous permettant de combiner votre mot-clé principal avec d'autres mots pour vous proposer une liste de noms de domaine disponibles. Certains CMS comme Shopify, par exemple vous offre cette option.

Le nom de domaine et le SEO

Vous savez probablement que le SEO permet d'augmenter votre visibilité sur les moteurs de recherche comme Google. Comme le SEO commence par le nom de votre domaine, il est important d’y accorder un soin particulier.

💡Vous aimerez aussi notre article - Guide du référencement naturel
Vous souhaitez voir tous les éléments SEO indispensables en un clin d’œil ?
👇
Téléchargez notre checklist

2- Sélectionner un système logistique

logistique en e-commerce

Vous avez un produit, vous connaissez le marché, vous avez choisi le nom de votre entreprise et un nom de domaine, comment procéder maintenant ?

Pour créer une boutique en ligne, vos produits doivent bien provenir de quelque part.

Il existe différents modèles logistiques pour cela. Vous trouverez ci-dessous 3 formes possibles que vous pourriez utiliser :

🔹Le dropshipping ?
🔹Le Juste-à-temps (JIT) ?
🔹Le Fulfillment ?

Le Dropshipping

Le Dropshipping est une méthode qui permet aux commerçants de vendre des produits sans les stocker. Vous n’êtes donc jamais en possession de l’article.fonctionnement du dropshippingCette méthode est particulièrement idéale pour les petites boutiques en ligne. Vous vous épargnez tous les coûts de stockage et vous pouvez tout organiser de chez vous !

Toutefois, le Dropshipping présente également certains inconvénients comme l'absence de contrôle total sur le processus. Vous êtes dépendant du grossiste en Dropshipping. Si votre client rencontre des problèmes lors de la livraison de la marchandise par exemple, cela rendra la gestion de votre service client plus compliquée.

💡Vous aimerez aussi : Les avantages et inconvénients du Dropshipping
Mais également : Print On demand : débuter et éviter les pièges pour réussir Note : Avec l’impression à la demande (Print On demand), vos créations sont imprimées ou brodées sur les produits uniquement à la commande et uniquement dans les quantités demandées ! 

Le juste à temps (JIT)

La méthode logistique du "juste à temps" (JIT) consiste à réduire les stocks. Les produits ne sont commandés que lorsque le client en a besoin. Cette forme de logistique a généralement un délai de livraison plus long, mais cela permet (comme pour le Dropshipping) de ne pas vous occuper du stockage.

Si vous utilisez ce mode de livraison, vous devez indiquer sur votre site web que la livraison peut prendre plus de temps. La méthode JIT est conçue pour maintenir les coûts aussi bas que possible, car les produits ne sont fabriqués que lorsqu'ils sont effectivement nécessaires.

logistique et e-commerce

Le Fulfillment

Le Fulfillment ressemble un peu au Dropshipping, car ici aussi la plupart des processus sont externalisés.

Cependant, la seule différence est que vous êtes vraiment en possession des produits dans le cadre du Fulfillment. Avec le dropshipping, les marchandises est toujours en possession du grossiste.

Cette stratégie logistique a l'avantage de vous permettre de tout avoir en main et de vous laisser plus de temps pour vous concentrer sur d'autres choses. Les coûts d'investissement restent toutefois plus élevés.

💡Vous aimerez aussi notre article dédié à  l'optimisation de la logistique  ainsi que notre livre blanc sur le sujet 👇

Nouveau call-to-action

3- Choisir son logiciel e-commerce - Quelle plateforme choisir ?

Lorsque vous choisissez une plateforme e-commerce lors de la création de votre boutique, vous devez prêter attention à un certain nombre d'aspects car certaines plateformes sont susceptibles de mieux répondre à vos besoins que d'autres.
plateformes e-commerce CMS

1- Déterminez la taille de votre entreprise 

Ce n'est pas la même chose de créer une boutique contenant 300 ou 5.000 références. Il existe des plateformes conçues pour les grands projets et d'autres pour les plus petits projets.

2- Déterminez votre niveau de connaissances techniques

Certaines plateformes ont été créées pour les débutants et la configuration est donc très simple. Cependant, d'autres offrent des fonctionnalités avancées qui nécessitent des connaissances en programmation ou l'aide d'un programmeur pour pouvoir les configurer.

3- Pensez déjà à l'avenir

Si vous envisagez d'internationaliser votre entreprise à l'avenir, vous devez accorder une attention particulière à ce point car toutes les plateformes n'offrent pas de support "multi-marchés".

4- Regardez quels sont les modules intégrables

De nombreuses plateformes de-commerce ont des fonctions de base intégrées par défaut, couvrant les besoins fondamentaux des boutiques en ligne. Mais, selon le projet que vous avez en tête, vous pouvez être intéressé par l'intégration de modules avancés et même d'outils tiers afin d'augmenter le niveau de personnalisation et le taux de conversion de votre entreprise.

Et en parlant d'outils intégrables, l'un des plus importants sont les outils de référencement. Si vous voulez augmenter votre visibilité, il est nécessaire d'apparaître dans les premières positions des moteurs de recherche. Pour ce faire, certaines plateformes vous permettent, par exemple, d'inclure un blog dans votre site pour améliorer votre positionnement.   

5- Déterminez un budget

Établissez un budget et choisissez la plate-forme en fonction de vos possibilités. Lors de la préparation de votre budget, il faut tenir compte de l'hébergement, des modules, des heures de conception nécessaire, de la mise en œuvre, de la maintenance, des heures de consulting, etc.

PARTIE N°3

Les différentes étapes juridiques

Immatriculation au RCS

Pour exister légalement, il est obligatoire pour toutes les entreprises d’être immatriculées au Registre du Commerce et des Sociétés (RCS). Le RCS repose sur une documentation précise des principales informations de toutes les entreprises commerciales en France afin d’assurer la sécurité du monde des affaires.

L'inscription au RCS se fait en 2 étapes principales :

🔹Étape 1 - Préparation à l’inscription

La première étape de l'inscription de votre entreprise au RCS est évidemment sa préparation. Pour inscrire votre entreprise, il vous faudra :

  1. Choisir un nom de domaine
  2. Choisir la forme juridique
  3. Préparer le dossier d’immatriculation

💡Retrouvez tous nos conseils pour choisir le nom de domaine de votre boutique en ligne.

Outre le nom de domaine, vous devez également vous intéresser à la forme juridique de votre entreprise.

La forme juridique est un élément du statut juridique d’une entreprise. Avec elle, vous définissez les règles qui lui sont applicables (son statut) au regard de la loi.

Le portail de l'Économie, des Finances, de l'Action et des Comptes publics explique en détail quelles formes juridiques existent en France. Ainsi, vous pouvez choisir le statut juridique qui correspond le mieux à votre modèle commercial.

Pour que votre demande d’immatriculation réponde aux exigences légales et réglementaires, il faut également préparer un dossier d’immatriculation. Vous trouverez une liste des documents et informations dont vous aurez besoin pour votre demande ici.

🔹Étape 2 : Dépôt de la demande d’immatriculation

Vous devez vous déposer votre demande soit au greffe du Tribunal de commerce, soit en ligne.

Les frais d’immatriculation varient selon le statut juridique de votre entreprise. Si vous souhaitez immatriculer une entreprise individuelle commerciale par exemple, l’immatriculation vous coûtera 25,34 euros.

Obligations légales

Votre entreprise est maintenant officiellement lancée, félicitations ! Mais attendez, vous n’avez pas encore terminé.

En créant votre boutique en ligne, vous devez certes maîtriser de nombreux sujets aussi importants que variés, tels le marketing ou l'optimisation web, par exemple. Mais l’un des sujets essentiels dont il vous faut aussi tenir compte pour pouvoir vous lancer dans le monde de l’e-commerce, ce sont les obligations légales. 

obligations légales pour créer sa boutique en ligne

On entend relativement peu parler des aspects juridiques d'une boutique en ligne. Toutefois, si vous ne respectez pas les dispositions légales, il est possible que vous écopiez d’une forte amende ou dans le pire des cas, que vous ne puissiez plus assumer et deviez même fermer votre boutique en ligne.

Il est tout à fait normal qu'un e-commerçant débutant ne connaisse pas (encore) grand-chose au cadre légal. Toutefois, outre la satisfaction de vos clients, être son propre chef implique également comme responsabilité, une bonne gestion des activités administratives comprenant le respect des exigences juridiques.

Il ne suffit donc pas seulement de savoir ce que sont les mentions légales ou les CGV en général. Vous devez également être capable de mettre en œuvre ces exigences. Mais que se cache-t-il derrière ces termes juridiques et pourquoi sont-ils si importants pour votre e-shop ?

Nous révélons les 5 aspects juridiques les plus importants de nos experts à connaître lors de la création d’un site web ou d’une boutique en ligne.

1. Mentions légales

Afin d'assurer une certaine transparence et d'accroître la confiance des clients, il est obligatoire d’insérer des mentions légales sur un site e-commerce.

Les clients ont le droit de savoir avec qui ils font des affaires. C’est la raison pour laquelle les mentions légales doivent permettre au visiteur de votre site de s’informer sur votre entreprise.

La loi pour la confiance dans l’économie numérique (LCEN) et le Code de la consommation indiquent exactement ce que vous devez mentionner en tant que e-commerçant.

Ainsi, par exemple (liste non exhaustive) :

Dans les mentions légales d’une micro-entreprise ou d’une entreprise individuelle, il est obligatoire de mentionner le nom et prénom, la raison sociale, l’adresse du domicile, le numéro de téléphone et l’adresse mail.

En tant que personne morale/société, vous devez obligatoirement mentionner au moins la raison sociale, la forme juridique (SA, SARL, SAS etc.), le montant du capital social, l’adresse du siège social, le numéro de téléphone, l’adresse mail.

Vous devez également mentionner le numéro d’inscription au RCS (vous l’avez reçu après votre immatriculation) ou le numéro de RM, attribué aux personnes immatriculées au Répertoire des métiers, réservé aux professions artisanales et le numéro individuel d’identification fiscale.

2. Conditions Générales de Vente (CGV)

Si vous avez une boutique en ligne, vous devez respecter un certain nombre de dispositions légales, notamment la fourniture d’informations destinées au consommateur par exemple la mention des garanties légales ou la possibilité de recourir à un médiateur de la consommation. Ces informations peuvent être placées dans les CGV.

Les CGV représentent un élément très important d’une boutique en ligne parce qu’elles constituent les conditions contractuelles régissant les relations entre l’e-commerçant et le client. Pour cela, nous vous conseillons de veiller à leur conformité pour inspirer confiance et sécurité à vos clients. Elles doivent être présentées de manière claire, compréhensible et être accessibles avant la commande.

Ainsi, les CGV peuvent contenir de nombreuses informations : les étapes d´une commande, les conditions de livraison, les moyens de paiement proposés par le site, le droit de rétractation, les risques du transport et le service après-vente …

Vous avez plus de liberté pour la rédaction de vos CGV si votre site Internet s’adresse exclusivement à des clients professionnels.

3. Mentions relatives à l’utilisation de données à caractère personnel et des cookies

Outre les informations sur votre entreprise, vos clients ont également le droit de savoir ce qu'il advient de leurs données personnelles.

RGPD france

La protection des données

Si vous avez une boutique en ligne, vous collectez et traitez des données à caractère personnel. En exerçant une activité commerciale, vous avez besoin par exemple du nom et de l’adresse d’un client pour pouvoir lui envoyer sa commande.

Il est obligatoire d’informer les visiteurs de votre site web de manière claire et compréhensible quant au traitement et à la protection de leurs données personnelles.

L’article 13 du RGPD fixe les informations obligatoires devant être fournies par le responsable de traitement à la personne dont les données à caractère personnel la concernant sont recueillies et ce au plus tard au moment où les données en question sont prélevées.

Vous pouvez intégrer ces informations sur votre site Internet dans une déclaration relative à la protection des données à caractère personnel (le titre de la page contenant ces informations n’est pas fixé dans les textes, vous pouvez donc le choisir librement).

La protection des données est complexe, mais grâce notre générateur de textes juridiques compris dans notre offre Protection des données 360, vous pouvez créer votre déclaration et votre registre des activités de traitements en seulement quelques clics.

L’utilisation des cookies

Les cookies sont de petits fichiers informatiques envoyés au navigateur et stockés temporairement sur le terminal des internautes.

L’usage des cookies vous permet surtout d’analyser le comportement d’un visiteur de votre site. Vous pouvez les utiliser par exemple pour Google Analytics ou pour votre stratégie publicitaire plus personnalisée sur les réseaux sociaux.

Si votre site web utilise des cookies, vous devez informer les internautes de leur finalité.

Les internautes doivent donner leur consentement préalablement au dépôt des cookies. Cela signifie qu’ils doivent avoir la possibilité d’accepter ou de refuser l’utilisation des cookies sur votre site avant que vous n’en déposiez.

4. Convention de traitement des données

Si vous collectez des données personnelles sur vos clients et si vous les partagez avec un tiers ou un sous-traitant (comme avec Trusted Shops, par exemple, lors des demandes d’évaluation), vous devez TOUJOURS vous assurer d’avoir un accord de sous-traitance des données personnelles mentionnant les obligations et responsabilités de chaque partie !

Grâce à notre solution Protection des données 360, vous pouvez facilement avoir la base d’un tel accord en quelques clics.

5. Droit de rétractation

En tant que client, vous pouvez vous rendre dans un magasin de votre ville pour voir comment un produit fonctionne. Toutefois, ce n'est pas possible avec une boutique en ligne.

Pour les achats en ligne, les consommateurs ont un droit de rétractation pendant 14 jours. C'est pourquoi vous devez vous assurer de mettre en place une bonne procédure permettant l'exercice de ce droit. Les consommateurs peuvent exercer ce droit soit en vous renvoyant en format papier le formulaire type de rétractation (que vous pouvez mettre à disposition sur votre site : modèle sur le site de l’administration française), soit en remplissant le formulaire de rétractation en ligne et en vous le transmettant par ce biais (vous devrez en accuser réception sur un support durable), soit en vous envoyant une déclaration dénuée d’ambiguïté exprimant la volonté de se rétracter.

Si vous n´informez pas vos clients de l'existence du droit de rétractation et de ses modalités, vous prenez le risque que les clients puissent retourner le produit pendant 12 mois à compter de l'expiration du délai de rétractation initial, conformément à l’article L221-20 du Code de la consommation.

Plus d’informations et de conseils juridiques à propos du droit de rétractation ? Téléchargez gratuitement notre livre blanc pour profiter de 6 conseils d’expert !

Nouveau call-to-action

PARTIE N°4

Votre site est fiable. Montrez-le à vos clients !

Intégrez des éléments de confiance 

Profitant de l'augmentation des achats en ligne pendant la crise actuelle, les fausses boutiques ont proliféré sur internet. Par conséquent, il est plus que jamais important d'apporter aux consommateurs les éléments de réassurance nécessaires pour des achats en toute sérénité. 

Établir une relation de confiance sur internet n'est pas chose facile mais c'est pourtant indispensable.

Vous devez être en mesure de rassurer vos clients si vous voulez avoir une chance de vendre ! 


💡 Vous aimerez aussi - Cybercriminalité, faux sites et arnaques sur internet ou Cyberattaques, comment protéger mon entreprise des hackers ?


Outre les obligations légales mentionnées précédemment, il existe d'autres éléments qui contribuent à accroître la confiance et la sécurité de votre boutique.

En voici une liste non exhaustive :

🔹Un protocole SSL

Dès que votre boutique aura intégré le certificat SSL, l'utilisateur verra le HTTPS dans l'URL et le petit cadenas situé sur le côté gauche. Le consommateur aura donc ainsi la certitude que ses coordonnées bancaires sont protégées par ce protocole sur votre site. 

🔹Ne négligez pas la conception de votre site

Votre site e-commerce doit être vecteur de confiance dès le début. Faites donc attention au choix des couleurs, à la typographie et, surtout, au contenu (utilisez des images de haute qualité, évitez l'agglomération de textes et d'images, utilisez des méta descriptions, créez des contenus structurés et organisés, etc.)

🔹Intégrer un sceau de confiance/une marque de confiance

Si l'on vous dit "labels" tels que : AOP, AOC, Agriculture Biologique, Label rouge, etc. Vous me dîtes "gage de sérieux et de confiance". Et bien c'est pareil pour votre site ! 

Il ne suffit pas de clamer votre fiabilité, vous devez apporter des signes tangibles de confiance !

L'un des gages de qualité les plus populaires en Europe est la marque de confiance Trusted Shops


Trustbadge marque de confiance trusted shops-1

🔹30.000 e-commerçants utilisent déjà les solutions Trusted Shops.

🔹+21 millions d’internautes ont souscrit à la garantie de remboursement Trusted Shops et recherchent activement le Trustbadge lors de leur shopping en ligne.

🔹Chaque seconde, 2 internautes interagissent avec une boutique en ligne via les solutions Trusted Shops, que cela soit pour laisser un avis ou pour souscrire à la garantie de remboursement.

Comment cela fonctionne-t-il ?
Et bien nos experts "marque de confiance" procèdent à une analyse complète de votre site. Si ce dernier répond à nos critères de qualité alors vous obtenez la marque de confiance.

En l’obtenant, vous affichez le Trustbadge sur votre site. Cet élément discret mais facilement reconnaissable permet aux clients de savoir que votre site est digne de confiance.

trustbadge et la marque de confiance trusted shops pour LinvosgesExemple de l'affichage du Trustbadge pour la boutique Linvosges

🔹Offrir des garanties

La garantie de remboursement clients Trusted Shops que vous confère la marque de confiance offre 2x plus de raisons à vos clients d’avoir confiance en votre site. Vos clients bénéficient de la garantie de remboursement Trusted Shops gratuitement et jusqu'à 2.500 euros d'achat. 

C'est précisément en ces temps critiques que vos clients doivent savoir que s'il y a un problème quelconque avec leur commande, ils seront couverts.

« Au cours des deux dernières semaines, nous avons constaté chez Trusted Shops une augmentation de l'utilisation de notre garantie de remboursement offerte par les boutiques qui détiennent notre marque de confiance. Cette augmentation signale clairement une recherche de sécurité lors des achats en ligne. » indique David Chau, Key Account Director chez Trusted Shops

garanzie

Le graphique ci-dessus indique l'évolution du nombre de souscriptions à la garantie de remboursement Trusted Shops au cours des derniers mois.

🔹Proposez plusieurs options de paiement

Assurez-vous que vous proposez un large éventail d'options de paiement sur votre boutique en ligne et que celles-ci sont visibles sur votre site. Si vous proposez peu de méthodes de paiement, les utilisateurs se méfieront de votre boutique ou n'auront tout simplement pas envie d'aller jusqu'à l'étape de paiement pour découvrir que leur option privilégiée n'est pas disponible chez vous. Une mauvaise expérience qui donnera lieu à un abandon de panier au minimum ou à une vraie suspicion quant au sérieux de votre boutique dans le pire des cas. 

🔹Coordonnées visibles

Un facteur important de crédibilité de toute entreprise est la mise en évidence des coordonnées de l'entreprise, telles que : adresse postale, e-mail, téléphone, chat, réseaux sociaux, numéro Whatsapp, etc.

Vos clients sauront non seulement comment vous contacter en cas de doutes ou de problèmes mais ils se sentiront également en sécurité.

🔹Clarté des images produits

N'oubliez pas que sur une boutique en ligne, les utilisateurs n'ont aucun contact avec le produit. C'est pourquoi la seule façon de transmettre la confiance et de convaincre vos clients d'acheter vos produits est d'utiliser des images de qualité.

  • Proposez plusieurs images d'un même produit : assurez-vous que les utilisateurs puissent voir votre produit sous tous les angles. Plus vous avez d'images, plus vous êtes transparent. 

  • Afficher les détails du produit : offrez à vos visiteurs la possibilité de zoomer sur les images afin qu'ils puissent voir chaque détail et qu'ils aient l'impression d'avoir le produit entre les mains.

  • Montrer le produit en action : Inclure des images et des vidéos du produit dans des situations de tous les jours et donner aux acheteurs une idée de ce que l'on ressent en ayant ce produit.
💡Plus d'informations sur le sujet 👇
Téléchargez

🔹Offrez des avis clients

Les consommateurs ont besoin de preuves sociales, d'une confirmation des autres acheteurs lorsqu'ils prennent une décision.

C'est pourquoi il est très important de recueillir des avis clients sur vos produits mais également sur votre boutique en ligne, car c'est également ainsi que les consommateurs trouveront des informations importantes sur la fiabilité de votre site, la qualité du service et l'utilisation de vos produits.

Trusted Shops, en tant que spécialiste de la confiance digitale, vous propose également un système d'avis clients

Pour résumé, avec les offres Trusted Shops, lorsqu'un visiteur clique sur votre boutique en ligne, il voit la marque de confiance Trusted Shops, grâce au Trustbadge sur votre page d'accueil, sera également informé sur la garantie de remboursement qui en découle, mais pourra également voir les étoiles de notation de votre boutique et tout cela en un clin d'œil. Plutôt rassurant non ?

💡La bonne analyse des avis clients peut même vous permettre d'améliorer vos procédés internes et donc d'offrir une meilleure satisfaction client. Un cas illustré merveilleusement par l'entreprise Millésima dont vous pourrez découvrir l'histoire en téléchargeant gratuitement leur success story👇

New call-to-action

Si vous voulez réussir dans le monde digital, il est essentiel que votre entreprise transmette confiance et sécurité à vos clients potentiels. Ainsi, vos clients n'hésiteront pas à acheter mais également à répéter leurs achats : vous établirez ainsi une relation durable avec eux.

Site ergonomique & user friendly

Votre objectif est d'offrir une bonne expérience d'achat à vos clients afin qu'ils puissent trouver le produit le plus rapidement possible et l'acheter sans encombre. Dans le cas contraire, la probabilité que l'utilisateur quitte votre site augmentera significativement et vous verrez ainsi augmenter le nombre d'abandons de panier.

Pour cette raison, il est important que vous preniez en compte les éléments suivants :

🔹Évitez les contenus très lourds qui ralentissent le chargement des pages de votre site web.

🔹Assurez-vous que tous les liens fonctionnent et ne mènent pas à une page d'erreur.

🔹Assurez-vous que la parcours d'achat soit clair et sans distractions.

🔹Mettez en évidence les catégories, la barre de recherche et le panier d'achat.

🔹Optimiser le processus de paiement.

🔹Utilisez une police et une taille d'écriture rendant la lecture agréable et facile.

🔹Permettez une bonne compréhension des informations (par exemple en créant une section FAQ).

Il est prouvé qu'un site intuitif et facile d'utilisation conduit l'utilisateur plus rapidement à l'action d'achat et, par conséquent, à un meilleur taux de conversion.


💡Vous aimerez aussi - Tout connaître sur les Indicateurs Clés de Performance (KPIs) 


Une conception réactive

Et en parlant d'utilisation fluide et simple, nous commettrons un crime si nous oublions de vous dire que de nos jour il faut penser "mobile first". Aujourd'hui, la plupart des consommateurs utilisent leur smartphone pour rechercher un produit sur le net et, comme si cela ne suffisait pas, près de 50 % effectuent leur achat toujours avec leur téléphone.

Il est donc essentiel de disposer d'une boutique en ligne "mobile friendly", ce qui entraînera une multiplication des ventes. En outre, Google pénalise les boutiques qui ne le sont pas un quality score moindre. Suffisamment de raisons donc d'y accorder beaucoup d'importance lors de la conception de votre site.

 

PARTIE N°5

Référencement sur les moteurs de recherche  et visibilité sur internet

Pour gagner des revenus avec une boutique en ligne, il faut de la visibilité, de la portée et du trafic. Et vous y parvenez aux techniques de référencement, plus communément appelées Search Engine Optimization (SEO) ou en français "optimisation sur les moteurs de recherche".

Dans cette section,vous trouverez des conseils pour améliorer le classement de votre boutique sur les moteurs de recherche, mais je vous recommande également de télécharger notre guide complet sur le référencement des boutiques en ligne. Le téléchargement est gratuit !   

Téléchargez notre checklist

Trouver les bons mots-clés

Mettez-vous à la place de votre groupe cible et réfléchissez à la façon dont il rechercherait votre offre. Vous pourrez ainsi définir des mots-clés individuels pour vos catégories et pages produits.

Pour rechercher des mots-clés, vous pouvez simplement commencer par une recherche sur Google et regardez de plus près les suggestions Google.

Où ?

En bas de page. regardez les liens qui s'y trouvent pour avoir une idée des termes de recherche associés les plus recherchés. 

Dans la barre de recherche. Commencez à taper votre requêtes et regardez les termes associés de plus près.

Bien sûr, des outils tels que Google Trends ou Sistrix seront également utiles lors de la recherche de mots-clés, tout comme KeywordFinder ou même tout simplement Google Ads.

Structure de l'URL

La première chose à faire est d'intégrer le certificat SSL (https://) dans l'URL pour éviter les problèmes de sécurité et ainsi améliorer votre classement. Nous vous en parlions dans notre partie précédente.

💡Utilisez des URL permettant de comprendre le contenu de la page. Google vous récompensera pour cela.

Plus l'URL est courte, mieux c'est, car si elle est trop longue, les moteurs de recherche risquent d'avoir du mal à la lire.

Architecture du site web

Concevez la hiérarchie de votre boutique de manière intuitive afin que l'utilisateur puisse atteindre sa destination en trois clics maximum. De cette façon, vous maintiendrez en taux de rebond bas et ainsi une hausse de votre taux de clic vers votre boutique (Google Quality Score).

Exemple : Accueil> Femme > Robes> Robes longues

En reliant les liens internes directement aux mots-clés souhaités, vous pouvez créer une hiérarchie solide et même fournir aux robots d'exploration des indications importantes sur la hiérarchie de vos sous-pages.

Pages produit

Les pages de produits doivent offrir un contenu unique et constituer une valeur ajoutée pour le client. Cela vous permettra non seulement de vous différencier positivement de vos concurrents et d'offrir une bonne expérience utilisateurs, mais aussi de rendre vos pages produits plus intéressantes pour les moteurs de recherche.

Voici quelques conseils pour optimiser vos pages produit :

  • Utilisez les méta-tags pour créer les titres de vos pages produits et leurs descriptions. Les méta descriptions sont les textes qui apparaissent dans les résultats de recherche, sous l'URL de votre site.
  • Enrichissez vos pages produits avec des éléments des confiance tels que des avis clients. Les avis clients constituent également ce qu'on appelle le "user-generated content". En d'autres termes, les utilisateurs utilisent des mots-clés dans leurs avis, vous permettant d'améliorer votre visibilité en même temps que votre satisfaction clients. Malin !
  • Créez un texte unique et n'utilisez en aucune façon la description du fabricant. Cela ne vous démarquera pas de vos concurrents et n'aidera pas votre référencement.
  • Fournissez à vos utilisateurs toutes les informations pertinentes sur les produits. Présentez le produit de manière claire en structurant le texte avec des titres et bulletpoints pour une bonne compréhension.

Nouveau call-to-action

💡Conseil : utilisez le nom du produit dans le titre, la description, la balise ALT de l'image produit et l'URL.

Les images jouent un rôle très important en e-commerce. D'une part, elles doivent remplacer l'absence du toucher qui serait possible en magasin physique et, d'autre part, elles contribuent à la description produit.

Si les images sont également optimisées, les chances d'un bon référencement dans la recherche d'images et donc d'un trafic supplémentaire augmentent. 

Lorsque vous utilisez des images dans votre boutique en ligne, essayez :

  • Utilisez vos propres images si possible pour éviter les problèmes potentiels de droits d'auteur et pour vous démarquer de la concurrence.

  • Utilisez des images de haute qualité pour encourager l'achat et proposez la fonction zoom.

  • Compressez les images de vos produits pour éviter un temps de chargement trop long.

  • Utilisez les balises ALT pour décrire le contenu de l'image en quelques mots. Ces balises permettent aux moteurs de recherche faire apparaître vos images dans la section image de la recherche Google mais également aux robots Google de comprendre la structure de vos pages.

Créez un blog    

Aujourd'hui, de nombreuses entreprises utilisent déjà un blog pour maintenir leur site web actif et vivant. Des mises à jour et publications régulières comprenant des mots clés pertinents permettent aux moteurs de recherche de détecter que votre site actif et riche en contenu, ce qui, à son tour, influencera positivement le référencement de votre entreprise. 

On parle d'un cercle vertueux !

Pensez à l'avenir

Les conseils mentionnés ne sont que les bases de la création d’une boutique
en ligne à fort potentiel. À partir de là et une fois que vous commencerez à
générer des revenus, réfléchissez à des stratégies pour augmenter votre
visibilité et vos conversions.

Vous pourriez envisager d'investir dans la publicité (Google Ads, Instagram, etc.), dans des outils de personnalisation ou dans des stratégies de marketing par courriel, comme par exemple offrir aux utilisateurs la possibilité de s'abonner à votre newsletter.


💡Vous aimerez aussi - Concevoir une bonne publicité Google Ads


Ces dernières années, les réseaux sociaux sont devenus la routine pour la plupart des internautes. En fait, Facebook est le premier réseau social au monde avec 2 449 millions d'utilisateurs actifs d'ici 2020. Envisagez une stratégie sur ce réseau est définitivement une bonne idée. Vous intensifierez ainsi votre portée et donc vos ventes !

📣Plus d'infos sur la publicité sur Facebook ? 👇

Télécharger le guide de la publicité Facebook

Conclusion

Vous savez tout sur les étapes indispensables au lancement de votre site e-commerce. Il est désormais temps d'y travailler ! Bonne chance !

💡Pour ne rien manquer 👇

inscription newsletter Trusted Shops

0 Commentaires